Nous avons eu la chance de voir Andrés Britos à l’oeuvre au cours du P2000 des Pyramides. Associé à Jérome Inzerillo, la paire s’est inclinée en demi-finale face aux futurs vainqueurs Tison/Scatena.

LLL: On t’a vu tout donner sur le court, mais aujourd’hui la victoire vous échappe. Quelles sont tes impressions sur la rencontre ?

AB: Je suis un joueur qui se bat beaucoup. Aujourd’hui, Ben et Scat ont été meilleurs, donc il faut les féliciter. Je salue également mon partenaire qui a tout donné.

LLL: Quels sont les prochains tournois auxquels tu devrais participer ?

AB: Je suis sur le World Padel Tour. J’arrive du Sardegna Open. La prochaine étape est le tournoi de Minorque, pour lequel je suis qualifié pour les “previas”. Je vais donc tout donner pour atteindre le tableau principal.

LLL: Comment te paraissent les infrastructures ici au club des Pyramides ?

AB: C’est vraiment impressionnant. Je viens d’Argentine, et là-bas c’est impossible de voir quelque chose de  semblable, des infrastructures magnifiques. L’accueil de toute l’organisation a été très bon. Je suis très heureux d’être venu jouer en France, c’était la deuxième fois pour moi que jouais sur le circuit français. J’espère qu’on va continuer de m’inviter !

Merci à vous, merci à Padel Magazine qui fait toujours un travail exceptionnel, en France et aussi au niveau mondial où il y a un vrai développement. Je remercie l’organisation et la FFT, et j’espère vous revoir bientôt.

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.