Cinquième jour de compétition et quelle journée !

Ce World Padel Tour nous régale et n’en a pas fini de nous surprendre.

Les affiches d’aujourd’hui promettaient du spectacle et une chose est sûre, nous avons eu notre lot de surprises !

Chez les messieurs

La journée a débuté par LA SURPRISE de la matinée !

Juan Tello et Federico Chingotto sont tombés face à Adrian Allemandi et Pablo Lijo dans un match très accroché !

La paire hispano – argentine, outsider lors de cette rencontre, a fait un excellent début de match, prenant l’avantage 6-4. Les Argentins parviennent à recoller au score grâce à un jeu plus offensif. Ils s’adjugent le deuxièmes set 6-4. On pensait alors qu’ils allaient dérouler.
Mais c’était sans compter sur la détermination de la part de Tito Allemandi et Pablo Lijo qui au terme d’un troisième set très serré, réussissent à arracher la victoire sur un score final 6-4 / 4-6 / 7- 5.

Plus tard dans la matinée c’était au tour des numéros 1 d’entrer en piste face à Ramiro Moyano et José Rico.

Ces derniers arrivaient en confiance après avoir éliminé hier le duo très prometteur Miguel Semmler / Javier Leal.
Aujourd’hui ce fut une autre histoire car Juan Lebron et Alejandro Galan ne leur ont laissé aucune chance en s’imposant assez logiquement 6-1 / 6-3.

Ils affrontent ce matin la surprise de ces 1/4 de finale Tito Allemandi et Pablo Lijo.

Au même moment hier se jouait le match entre Paquito NavarroMartin Di Nenno et une autre jeune paire qui fera parler d’elle ces prochaines années : Miguel Yanguas / Ivan Ramirez. Les favoris ont rempli leur part du contrat en s’imposant 6-3 /6-4.

Ils devront être en forme aujourd’hui pour lutter face à Juan Cruz Belluati et Javier Garrido, qui montent petit à petit en puissance, comme en témoigne cette victoire 7-6 (2) / 6-2 face à Mendez/Rubio. Ils joueront leur premier quart ensemble face à une paire construite comme la leur, c’est à dire un Andalou associé à un Argentin !

Cet après-midi se jouaient encore de très gros matchs et une nouvelle surprise est venue se rajouter.

Pablo Lima et Augustin Tapia affrontaient Jeronimo Gonzalez et Javier Rico.

Les outsiders ont très bien débuté en gagnant le 1er set mais la paire argentino – brésilienne a réussi à reprendre la main en raccrochant les wagons lors du second set.

Rico et Gonzalez après s’être battus et en dominant la première partie du troisième set 4-0, les favoris ont dû abandonner la partie suite à une blessure du canon de Porto Alegre. Score final :  6-7 (2) / 6-4 / 0-4.

Leurs adversaires pour leur premier quart ensemble seront Maxi Sanchez et Lucho Capra, qui continuent sur leur bonne lancée depuis le dernier WPT, ont réussi à se qualifier en 3 sets face à Denis Tomas Perino et Ernesto Moreno, 6-4 / 3- 6 / 6-0.

En fin d’après midi c’était à Franco Stupazcuk et Alejandro Ruiz de briller sur le cour central du Palacio de los deportes de Santander lors d’une rencontre face à Miguel Lamperti et Arturo Coello.
Malheureusement pour eux, “Captain America” et Stupa étaient déchainés et se sont promenés durant toute la partie.

Victoire expéditive 6-2 / 6-0 pour un ticket leur donnant accès au quarts de finale.

Nous aurons donc aujourd’hui troisième rencontre entre ces deux phénomènes et une paire légendaire du circuit.

En effet ils joueront la “belle” face à Sanyo Gutierrez et Fernando Belasteguin, qui après un match stressant et intense, sont parvenus à arracher la victoire face à los Lucas, Bergamini et Campagnollo après une partie en 2 sets très accrochés 7-5 / 7-6 (5). Bela et Sanyo ont se sont bien repris après avoir été menés 4/0 dans la première manche !

Nous avons déjà hâte de voir ce que cette confrontation donnera car rappelons que lors de leurs deux dernières rencontre les deux équipes ont remporté chacune une fois leur match.

Nous vous laissons profiter du résumé de ces 1/8ème de finale en image

Chez les dames

Un scénario totalement différent où les grandes favorites ont clairement assuré. Une seule surprise sur cette journée de huitièmes.

Les numéros 1 continuent sur leur lancée et passent les 1/8ème de finale relativement facilement face à Raquel Piltcher et Esther Carnicero sur un score de 6-3 /6-4.

Ainsi Salazar et Triay se retrouvent ce matin face à l’une des paires en forme de ce début d’année : Delfina Brea et Tamara Icardo. Ces deux jeunes joueuses arrivent en pleine bourre après avoir battu Eli Amatriain et Sofia Araujo lors d’un match à sens unique 6-1 / 6-2.

Plus tard dans la matinée se jouait le match entre les sœurs Alayeto et Cata Tenorio – Julieta Bidahorria.

Las Gemelas Atomikas n’ont pas flanché et sereinement ont réussi à éliminer leurs rivales 6-4 / 6-3.
Elles auront donc un quart des plus intéressants aujourd’hui face à las Martas qui n’ont pas flanché face à Mari Carmen Villalba et Alba Galan 6-2 / 6-4.

Grosse affiche pour ces quatre joueuses qui ont tout à prouver cette saison et sont bien décidées à accéder en demi pour montrer à tous qu’on peut encore compter sur elles.

Les championnes du dernier World Padel Tour qui se jouait à Vigo, Patricia Llaguno et Virginia Riera, ont été encore une fois décisives et implacables face à Marta Talavan et Lorena Rufo Ortiz.
Une vraie balade de santé, 6-0 / 6-2.

Elles joueront leur quart de finale face à Ariana Sanchez et Paula Josemaria, qui n’ont également pas tremblé face à Lorena Alonso et Isabel Dominguez 6-3 / 6-2.

Un match que nous attendions avec impatience était bien celui entre Aranzazu Osoro/Victoria Iglesias et Carla Mesa/Barbara Las Heras. Plutôt bien parties depuis ce début de saison 2021, Osoro et Iglesias ne sont pas parvenues cette fois à  rentrer une fois de plus en quarts de finale. Au terme d’un match fou, au niveau de jeu très élevé de chaque côté, elles sont contraintes de s’arrêter en 1/8ème sur une défaite en 7-6 (5) / 6-7 (1) / 5-7.

Les joueuses de Jorge de Benito se verront affronter Béa Gonzalez et Lucia Sainz qui se sont promenées lors de leur match contre Sandra Bellver et Claudia Jensen.

Score final : 6-1 / 6-1.

Source: Site Web du World Padel Tour

Fan de padel et d’origine espagnole, le padel coule dans mes veines. Très heureux de vous faire partager ma passion à travers la référence mondiale de padel : Padel Magazine.