Peu utilisé mais tant efficace dans l’apprentissage de la technique padel, le coup droit d’attaque mérite que l’on parle de lui. Il fait partie de ces coups que l´on peut utiliser pour passer de la défense à l´attaque.

Postés au fond de la piste, nous jouons majoritairement des coups de défense, en-dessous du niveau de la ceinture. Mais il arrive que nous puissions accélérer le jeu avec une balle frappée en coup droit, impactée au dessus du niveau de la ceinture. Ce coup nous permettra de passer de la défense à l’attaque, un coup qu´il ne faudra pas mélanger avec la sortie de vitre (la bajada).

Chez les joueurs de niveau avancé

Commençons par les joueurs les plus expérimentés. Ce coup droit n’est pas souvent utilisé mais il permet de mettre rapidement sous pression les adversaires. Comment ?
Après une bandeja ou un bras roulé (gancho) des adversaires, la balle rebondira au milieu du terrain. Nous pourrons nous appuyer sur cette balle pour mettre sous pression les joueurs au filet.
Nous impacterons en coup droit à plat, lorsque la balle est en phase montante. Le fait de prendre la balle tôt donnera de la vitesse et ne permettra pas aux adversaires de reprendre position au filet. En suivant cette mise sous pression vers l’avant, nous pourrons repousser nos adversaires vers le fond et prendre à notre tour l’offensive.

Paula Josemaria coup droit

 

 

 

Chez les joueurs de niveau débutant à intermédiaire

Dans ce cas, le coup droit d’attaque ne s’utilisera pas de la même manière. Les joueurs débutants et intermédiaires n’ont pas, en général, la même vitesse d’exécution et vision du jeu que des joueurs expérimentés. Donc ils doivent apprendre à lire les trajectoires de balles.
Vu que le jeu est plus lent, nous prendrons le temps de détecter une balle qui aura un rebond haut en milieu de piste.
Quand cela arrivera-t-il ? Après avoir travaillé les adversaires avec patience depuis le fond de la piste. En forçant les joueurs à volleyer, à jouer des balles hautes, en tentant de les déplacer. Viendra le moment où ils vous offriront une balle lente, qui rebondira de façon haute en milieu de piste. Ce sera le moment rêvé pour utiliser ce coup droit d’attaque.

La technique

N’oubliez pas que vous êtes posté au fond de la piste et que vous êtes en défense. Toute balle que vous pourrez attaquer sera une occasion de prendre l’avantage. Mais rien ne presse. Si cette attaque est tenue par les opposants, réorganisez votre défense.
Donc, vous vous rendez compte que la balle de vos adversaires est une balle d’attaque. L’erreur la plus commune est de se lancer à toute vitesse sur cette balle. Le fait de se presser ne nous permet pas de préparer correctement, donc nous retrouvons mal placé, nous impactons mal, et au final, une balle d’attaque se convertit en point pour les deux joueurs postés de l’autre côté du filet.

Première étape : la préparation

Vous êtes au fond, dans la maison. Vous savez que vous aurez à jouer un coup droit donc préparez tout de suite comme si vous jouiez un coup droit de défense. Pala en-dessous du niveau de la ceinture, premier pas vers l’arrière.

Deuxième étape : l’ajustement

C’est une étape primordiale car c’est elle qui va déclencher tout le reste, et vous donner les options de jeu qui, au final, feront que le point tombera dans votre poche. Vous êtes de profil, prêt. Vous allez placer votre pala en position attaque, c’est-à-dire au-dessus de la ceinture. Une fois la position de bras adoptée, il vous restera à ajuster les jambes pour un impact dans les meilleures conditions.

Troisième étape : la frappe

Dans le cas d’un coup droit d’attaque, il faut chercher le relâchement et non la puissance. Un coup droit d’attaque pourra vous faire gagner le point de façon agressive, mais aussi avec un angle court croisé ou encore avec un lob. Toute l´efficacité se basera sur le rebond de la balle.

Une balle impactée lors de son ascension aura beaucoup de vitesse mais peu de précision.
Une balle impactée lors de sa descente sera difficilement contrôlable avec notre préparation.
Enfin, une balle impactée au sommet du rebond sera parfaite.

Le sommet du rebond est le moment où la balle s’arrête de bouger. Vu que vous aurez la pala déjà préparée, que vous aurez ajusté votre position, vos yeux n’auront plus qu’à détecter ce moment parfait où votre coup droit entrera en action.

Quatrième étape : la fin de geste

Après impact nous devrons accompagner la balle dans la direction jouée tout en nous efforçant d’aller de l’avant, vers le filet. Si nous cherchons le centre, de façon rapide, notre pala terminera loin devant nous, notre corps avancera vers le centre. Pour un court croisé, la finition sera plus courte, plus vers le bas afin que la balle plonge rapidement, notre corps accompagnera pour “boucher” les angles. Enfin, pour un lob, la pala réalisera une sorte de “cuillère” haute, qui restera au-dessus de la ceinture, nous accompagnerons peu car la possibilité de contre-lob des adversaires sera grande.

Conclusion

Le coup droit d’attaque s’utilise peu car le jeu du padel ne nous permet pas souvent d’avoir l’occasion de frapper ce type de balle ; mais il existe. Chez les joueurs avancé il punit tout de suite alors que chez les joueurs débutants à intermédiaires il est un bon allié pour améliorer la préparation, la lecture de la balle, pour comprendre le positionnement adverse et surtout, pour préparer les coups futurs que seront la bandeja et la sortie de vitre d’attaque (la bajada).

Julien Bondia

Julien Bondia est professeur de padel à Ténérife. Il est le fondateur de AvantagePadel.net, un logiciel très apprécié des clubs et joueurs de padel. Chroniqueur et conseiller, il vous aide à mieux jouer par l’intermédiaire de ses nombreux tutos padel.