Un des éléments de base à bien maîtriser au padel est le retour de service. Pas forcément simple à contrôler, il est pourtant primordial pour lancer le point.

Certains entraîneurs professionnels annoncent que les coups les plus importants au padel sont le service et le retour car sans eux, le point ne peut être lancé. Chaque équipe touche une balle, et c’est à partir de ce moment que les hostilités commencent.

Donc en prenant un peu de recul, nous comprenons le message qui dit clairement qu’il faut qu’on passe la balle sans prise de risques. Étudions ce problème tactique auquel nous, pauvres joueurs amateurs, nous nous retrouvons confrontés à chaque partie.

Les différents temps du match

La toute première chose à faire dès le début d’une rencontre, c’est de montrer aux adversaires que vous savez retourner. En général vous ne vous connaissez pas et les premiers jeux de service peuvent défiler si vous faites la faute après chaque balle mise en jeu. Donc tout d’abord, cherchez à renvoyer la balle, quitte à vous faire « assassiner » avec la volée qui suit, mais au moins vous retournez et surtout vous comprenez la vitesse, le rebond, l’effet. Et votre pala va vous aider à cela. Pas forcément besoin de frapper, vous verrez qu’en mettant simplement la pala en opposition, la balle pourra passer le filet.

Ensuite, dès que vous serez plus à l’aise avec ce retour, vous pourrez partir avec l’idée d’obliger le serveur à volleyer. On ne parle plus de mettre seulement la balle dedans, mais d’obliger les adversaires à réaliser un coup particulier.

Une fois que vous serez habitué aux services et les contrôlerez avec plus de maîtrise, ce sera le moment de tenter ce que vous voulez, suivant le moment du match ou du jeu. A 0-40 vous pourrez vous permettre une fantaisie que vous ne vous permettrez pas à 15-0 ou avantage service.

Avoir une base simple et limpide

C’est l’assurance d’un jeu propre. Partez avec des idées claires comme par exemple un retour de première balle sur le serveur qui monte au filet, et un retour de deuxième balle avec un lob. Le fait d’agir de la sorte va vous rassurer au fur et à mesure des matchs et des joueurs que vous avez en face. Dites vous que même si les deux joueurs en face de vous ont des services spécifiques, ils ne seront pas si différents des cinq prochaines équipes que vous aurez à affronter. Une même base pourra s´adapter, s´ajuster, aux différents adversaires.

Les zones

Lorsque vous retournez, l’important est de passer la balle, nous l’avons déjà annoncé. La zone la plus simple est le centre car même si vous vous trompez, la balle restera dans le terrain. Pour un lob ce sera exactement pareil. Ensuite, rien ne vous empêche de tenter le coup qui vous fait plaisir, long de ligne, lent dans les pieds pour mettre sous pression, mais pensez-y avant que l’adversaire serve afin que ce soit adapté au moment du match : vous perdez 5-4, il vaudra peut-être mieux assurer que de partir à l’attaque.

Il existe aussi les zones d’impact à gérer. Si vous impactez proche de la vitre latérale, après rebond sur celle-ci, proche de votre corps, au centre ou après rebond sur la vitre de fond du centre, votre retour sera forcément différent. Mais tout ceci, vous le détecterez en début de match, lorsque les adversaires vous dévoilent leur technique de service.

Quelles seraient les meilleures zones à trouver ?

Disons qu’un retour impacté avant rebond sur la paroi latérale aura plus de sens s’il est joué devant vous, long de ligne car vous vous étirez pour frapper, et la volée des adversaires aura tendance à s’orienter vers votre partenaire, ce qui peut vous sauver.

Le même retour plus loin de la vitre, c’est-à-dire impacté depuis votre maison, sera l’occasion pour vous d’imaginer tous les scénarios.

Un rebond sur la vitre latérale, peu profond, vous permettra d’accélérer la balle plein centre.

Un service au corps sera parfait pour un lob.

Un retour depuis le centre aura plus de sens s’il est retourné lent ou rapide, mais au centre pour faire volleyer sous le niveau du filet.

Enfin un retour après sortie de vitre au centre sera parfait pour un lob haut si le rebond est haut. Et sinon, faites volleyer.

Mais tout ça c’est de la tactique de base. C’est vous qui empoignez la pala.

Comment jouer tactiquement un retour ? Vous avez les clés. La base sera de tout d’abord faire passer la balle. Au fur et à mesure que la rencontre avancera, vous maîtriserez les balles, vitesses et effets des adversaires, ce qui vous permettra, suivant le score et vos envies, de tenter des choses qui vous mettront, vous et votre partenaire, dans une position de force… tactique. Vamos!

Julien Bondia

Julien Bondia est professeur de padel à Ténérife (Espagne). Chroniqueur et conseiller, il vous aide à mieux jouer par l’intermédiaire de ses tutoriels et articles tactiques/techniques padel.