Communiquer et le simple fait d´informer son partenaire doivent faire partie de votre arsenal padel. Abordons ce sujet pas forcément adopté par tous.

Vous débutez à jouer au padel. Vous apprenez comment frapper la balle, comment lire les trajectoires, les rebonds, puis vous abordez la tactique de jeu. Mais est-ce que vous travaillez la communication ? A haut niveau, si vous avez eu l’occasion ou la chance d’assister à des matchs de padel, une chose marquante est la communication entre les joueurs, pas entre les points, ce qui est normal, mais plutôt durant le cours de l’échange. Pourquoi font-ils cela ?

Le dialogue entre les points

Alayeto world Padel tour

Commençons simplement. Le fait de se taper dans la main entre les points vous rapproche de votre partenaire. Vous vous encouragez, félicitez, mais cela vous permet aussi de préparer la tactique du point suivant. Direction du service, orientation du jeu, quel type de retour sera joué etc… tout un tas d´informations qui font partie des choses qui devraient être acquises par tous afin de non pas jouer tout seul, mais à deux.

Communiquer pendant le point

C’est une étape plus difficile à travailler, à assimiler, car ce n’est pas naturel de faire parler quelqu’un lorsqu’il est concentré. On peut constater sur d’autres sports d’équipes que l’on communique pour demander quelque chose (football, basket, handball, volleyball…) mais pas forcément pour informer le partenaire. Donc c’est une situation nouvelle à travailler. Il faut s’obliger à faire l’effort d’informer son partenaire avec des mots, toujours les mêmes, afin qu’avec la pratique, ils soient annoncés avec fluidité.

Que dois-je annoncer ? On peut se centrer sur deux thèmes : soit informer de la position des adversaires, soit donner la zone à jouer. Suivant le partenaire que vous avez, il/elle sera plus réactif à telle ou telle information. Un leader ou une personne entreprenante préférera qu’on l’informe de la position des adversaires afin qu’il prenne ses propres décisions et responsabilités. Une personne indécise, qui a tendance à douter de ses capacités réagira mieux aux ordres.

Annoncer la position

Chacun doit créer ses propres annonces, mais pour vous aider, si vous n’avez pas d’idée, voici quelques pistes :

– Annoncer le prénom des adversaires (si vous les connaissez ).

– Annoncer le “tien” ou le “mien” en parlant du joueur posté face à vous ou dans la diagonale. Pour cela mettez vous d’accord avec votre partenaire à l’avance afin que vous parliez bien du même joueur (nous n’avons pas tous la même logique).

– Annoncer la position. Les adversaires peuvent rester au fond de la piste, s’être arrêtés à demi-piste, être au filet ou être très collés.

– Annoncer si seulement un joueur est venu au filet, ou au contraire annoncer celui qui est resté au fond.

– Annoncer si les joueurs au filet sont “ouverts”, c’est à dire qu’ils sont suffisamment espacés pour que l’on puisse glisser la balle entre eux deux.

– Motiver votre partenaire à vous accompagner vers l’avant.

– Demander à votre partenaire de jouer une balle d’une certaine façon, un lob par exemple, afin de reprendre position.

Donner des ordres

En reprenant tout ce qui a été énuméré ci-dessus, vous pouvez annoncer de façon différente en donnant des ordres :

– Joue profond sur le tien

– Bandeja lente, rapide

– Smash puissant, lent

– Patiente, accélère

La communication fait partie du padel, mais elle est à utiliser avec précaution car même si elle peut porter votre partenaire et le “grandir” sur le terrain, elle peut aussi le stresser si elle est mal ou trop utilisée. Alors communiquer oui mais de façon adaptée. Qu’en dites-vous ? 

Julien Bondia

Julien Bondia est professeur de padel à Ténérife. Il est le fondateur de AvantagePadel.net, un logiciel très apprécié des clubs et joueurs de padel. Chroniqueur et conseiller, il vous aide à mieux jouer par l’intermédiaire de ses nombreux tutos padel.