On revient sur le stage de sélection des équipes de France de padel, qui se déroulait ce weekend au Tennis et Padel Club du Mas, à Perpignan.

A un mois des championnats d’Europe, les sélectionneurs Alexis Salles et Robin Haziza ont convoqué 12 joueurs et 12 joueuses à un rassemblement de sélection à Perpignan. Après une année sans tournoi pour ceux qui ne disputent pas les circuits internationaux, et alors que le dernier stage avait été annulé pour cause de Covid-19, il était primordial de tester tout le monde en conditions de matchs.

Ainsi, sur ces trois jours de rassemblement, chacun des joueurs aura disputé un total de 5 matchs, avec des partenaires différents, afin de voir quelles associations fonctionnaient le mieux. Les entraîneurs ont ainsi pu se faire une meilleure idée des états de forme des uns et des autres. Rappelons que chez les messieurs comme chez les dames, 8 éléments seront sélectionnés pour Marbella.

Chez les filles, deux joueuses blessées

C’est évidemment un coup dur. Alors que Jessica Ginier n’a pas pu effectuer le déplacement à Perpignan en raison d’une blessure à la cheville, Mélissa Martin s’est blessée aux abdominaux à peine arrivée en Catalogne.

Mélissa Martin World Padel Tour lob

Pour faire face au forfait de ces deux joueuses de gauche, le staff a convoqué dans l’urgence Lucile Pothier. La joueuse de 24 ans, ancienne tenniswoman de haut niveau, qui entendait bien prouver qu’elle a le niveau pour s’envoler pour Marbella dans un mois.

Dans ce contexte, Robin Haziza a pu faire différents essais, testant plusieurs joueuses à gauche, afin d’essayer de monter l’équipe la plus compétitive possible. Entre le forfait de Laura Clergue et les blessures de Ginier et Martin, ce sont au total 3 joueuses de gauche en moins par rapport au dernier rassemblement. Heureusement, plusieurs joueuses sont tout à fait capables d’évoluer des deux côtés, Alix Collombon et Léa Godallier en tête.

Les blessées pourront-elles récupérer d’ici le championnat d’Europe ? Robin Haziza peut-il sélectionner des joueuses qui n’ont pas pu jouer durant le stage ? Pour le moment nous n’en savons pas plus. En tout cas, il doit sacrément se creuser la tête pour savoir qui emmener à Marbella, et surtout quelles configurations choisir !

Chez les messieurs, 6 joueurs pour 2 places ?

Côté masculin, 5 joueurs sont considérés comme les piliers de l’équipe de France de ces dernières années, et l’on n’imagine pas la sélection sans eux. Il s’agît évidemment de Benjamin Tison, Johan Bergeron, Jérémy Scatena, Bastien Blanqué et Adrien Maigret. On peut rajouter à cette liste un certain Thomas Leygue, qui représente le futur du padel français et qui s’entraîne dur à Madrid pour vivre son rêve sur le World Padel Tour.

Afin certainement de déterminer les deux joueurs supplémentaires qui disputeront les championnats d’Europe et de constituer une équipe la plus compétitive possible, Alexis Salles a pu tester différentes associations. On sait donc par exemple que Johan Bergeron, qui évolue désormais à gauche sur le WPT, a pu disputer un match de ce côté-là avec son nouveau partenaire en France, Benjamin Tison, mais aussi à droite avec celui avec qui il a remporté 3 championnats de France : Bastien Blanqué. Plusieurs autres configurations ont aussi été testées, comme vous pouvez le voir sur les images ci-dessous :

A noter que Rémy Gourre a dû quitter le stage ce samedi pour raison familiale, il a été remplacé par le local Ludovic Cancel pour les matchs de ce dimanche matin.

Il va falloir désormais patienter quelques jours avant de savoir qui seront les heureux élus qui représenteront la France lors du championnat d’Europe à Marbella !

L’équipe Padel Magazine tente de vous offrir depuis 2013 le meilleur du padel, mais aussi des enquêtes, des analyses pour essayer de comprendre le monde du padel. Du jeu à la politique de notre sport, Padel Magazine est à votre service.