L’incertitude du futur de Jeremy Scatena, n°1 français, a été résolue. Scat prépare ses bagages pour partir au Paraguay, et jouer sur l’APT Padel Tour. Nous l’avons interviewé en vidéo-conférence.

L’APT Padel Tour avec Sergio Icardo

Lorenzo Lecci Lopez : Quelles sont tes nouvelles ? Où en es-tu avec l’APT Padel Tour ?

Scat :“C’est en cours de signature. C’est sûr à 99%. Ce qui est sûr c’est que je vais faire les 2 premiers tournois de l’année au Paraguay. Je vais partir dans une semaine.”

“J’ai la chance de jouer avec Sergio Icardo, classé 93 au WPT. Ça sera le meilleur partenaire en termes de classement que je n’ai jamais eu. C’est une reconnaissance pour les joueurs français. Ben Tison joue avec le 91, donc c’est un peu la même situation.”

“On a fait une bonne saison et on est reconnus. En tant que Français ce n’est pas évident d’avoir des partenaires mieux classés. C’est une vraie reconnaissance d’un niveau de jeu.”

Les raisons de son départ

Lorenzo Lecci Lopez : Quelles sont les raisons qui t’ont poussé à changer de circuit ?

Scat :La raison principale c’est que mon moteur c’est le bonheur et la liberté. Avec le WPT, le fait de ne pas partager les matchs en streaming avec ma famille, de ne pas partager les vidéos, de ne pas pouvoir faire des photos…”

“Le World Padel Tour c’est une dictature ! On ne peut rien faire.”

“J’avais besoin d’aller dans un circuit qui me laisse faire plus de choses, qui me reconnait, qui ne me fait pas jouer sur le terrain 13, et qui me paie mes factures. Le WPT ne m’a pas payé une facture depuis que je suis chez eux.”

“Les Français, nous ne sommes pas très bien traités au WPT, et je pense que ça va changer. Le fait que je parte est un signal pour eux, ils devraient se dire “on déconne peut être et on va mieux s’occuper des gens qui viennent de l’extérieur”. C’est important qu’il y ait les meilleurs français, portugais, suédois, autrichiens qui viennent faire le WPT. Lorsque vous regardez les inscrits, il n’y a que des Espagnols ou des Argentins, il n’y a plus de nationalités. On n’est pas considérés par le WPT, et on n’a pas de visibilité.”

Scatena tison world padel tour poing victoire

 

Critique du WPT

Lorenzo Lecci Lopez : Le calendrier du WPT est sorti cette semaine, et on a 3/4 des épreuves en Espagne. Sur l’APT, on a au moins 11 pays visités…

Scat :“C’est très simple. Celui qui finance le WPT, c’est une marque de bière (Estrella Damm). Dans 90% des pays du monde on ne peut pas faire de pub avec de l’alcool. Le marché principal de Estrella Damm, c’est l’Espagne. Aujourd’hui, malheureusement, notre sport c’est un objet publicitaire pour de la bière dans un seul pays. C’est triste.”

“Je pense que ça va évoluer assez rapidement car il y a des fonds d’investissements suédois qui se sont mis dans le World Padel Tour, et qui veulent organiser les tournois hors Espagne.”

“C’est sûr que le circuit international aujourd’hui c’est l’APT, et que le WPT est un circuit d’exhibition espagnol.”

Lorenzo Lecci Lopez : Ton départ ouvrira-t-il le chemin à d’autres joueurs ?

Scat :“Il y en a plein qui vont me rejoindre, et des très très bons joueurs. Des joueurs classés 40 à 60 au WPT. Après les Français je ne sais pas. Ben Tison me rejoindra peut être dans quelques années, mais ce qui est sûr c’est que le WPT va le traiter beaucoup mieux qu’avant. Je pense qu’ils vont le chouchouter.”

“Pour le WPT, perdre les deux meilleurs français, les mecs qui peuvent faire tableau, ce serait vraiment une grosse perte.”

“La preuve, ils commencent à faire de streaming dans les pre-previa, les previa, ils parlent de changer le système de points, car leur système est très fermé, et de se calquer sur l’ATP de tennis. Le WPT va beaucoup évoluer par la pression de l’APT.”

Le circuit français

Lorenzo Lecci Lopez : Sur le circuit français, on ne sait toujours pas avec qui tu vas jouer. Les rumeurs disaient que tu allais jouer avec Gaby Reca, mais les dates ne matchent pas trop avec celles du WPT. Sais-tu avec qui tu vas jouer ?

Scat :“Exactement, c’est une idée qui est tombée à l’eau. Je pense que ça aurait été bon pour moi. Je vais probablement faire les P2000 avec Sergio Icardo. Je rejouerai aussi probablement avec Robin Haziza, parce que c’est le meilleur à droite encore disponible. Il y avait Bergeron et Tison mais…”

folie jérémy scatena victoire P2000 Pyramides

“C’est ce qui me rend le plus triste. Avoir le titre de champion de France me tient vraiment à cœur, et le fait de ne pas avoir l’un des deux meilleurs joueurs à droite, c’est un moins pour devenir champion de France. Après ça dépend des conditions, si c’est en indoor ou en outdoor. Si ça joue en extérieur j’ai beaucoup plus de chances.”

Icardo, un joueur solide

Lorenzo Lecci Lopez : Qu’est ce que Sergio Icardo va apporter à ton jeu ?

Scat :C’est un gaucher, quelqu’un qui a de l’expérience, un joueur très solide. Il va jouer un peu plus lentement que Ben, avec des feintes. C’est quelqu’un qui défend très bien avec les vitres, et qui a fait des grands matchs cette saison en arrivant en finale de previas comme nous. Ça m’apporte de la sécurité pour partir dans tout le monde. J’avais aussi Miguel Olivera, le n°1 portugais avec qui ça ne s’est finalement pas fait, c’est peut être quelque chose qui se fera plus tard.”

sergio-icardo world padel tour scat

Une pré-saison idéale

Lorenzo Lecci Lopez : Comment s’est passée ta pré-saison sur l’île de Turks and Caicos

Scat :“J’y suis allé parce que j’étais assez mal mentalement. J’ai fait 3 premiers tours sur les 3 WPT parce que ça n’allait pas super bien avec Ben, je ne me sentais plus très bien sur le terrain. Je me sentais mal dans ma vie avec le Covid, les restrictions, m’enlever ma liberté, ça me touchait beaucoup et j’ai décidé de partir.”

“J’en ai profité pour changer mon corps. J’ai pris 10 kilos dont 8 ou 9 de muscles. J’ai pris le soleil, j’ai fait des activités, j’ai profité de la vie et ça m’a fait beaucoup de bien. On n’a pas le temps de se muscler quand on fait du padel. Je le ressens bien sur le terrain, je suis gainé. C’est un gros plus et ça va m’apporter.”

entrainemet nallé grinda jeremy scatena ile bahamas

Le padel aux États-Unis

Lorenzo Lecci Lopez : Tu as pu aller jouer aux États-Unis, comment se développe le padel la-bas ?

Scat :Pour que le padel se développe, il faut un ambassadeur américain qui soit capable de perdre de l’argent dans le padel. Miami est l’endroit le plus développé des États-Unis.

“Force est de constater que c’est l’endroit où Nallé (Grinda) est allé vivre. C’est un moteur, il fait découvrir le padel aux gens de son milieu qui ont de l’argent. Ces personnes là construisent des terrains chez elles, et reçoivent des stars. Ces gens là essayent et aiment le padel et ensuite sponsorisent des entrepreneurs qui font des clubs de padel.”

“Les États-Unis c’est parti ! Ça se développe à vitesse grand V et là c’est l’explosion totale.”

Nallé grinda jérémy scatena volée

Objectif Master Final

Lorenzo Lecci Lopez : Quels seront tes objectifs sur l’APT ? Il y aura plus de possibilités d’aller chercher des fins de tournois. 

Scat :“Il y aura entre 15 et 20 très bons joueurs sur l’APT. Mon rêve c’est de jouer les Master Final, donc d’être dans les 16 premiers.”

“Avec l’APT, je n’aurai pas de tableaux aussi longs en termes de matchs. Avec Ben, lorsque l’on jouait des top 50, on était à 50% de victoires. Quand je vais jouer des top 50 au premier tour de l’APT, je peux gagner. L’avantage sera de ne pas faire 5 matchs avant d’arriver au top 50, et arriver fatigué.”

J’espère que l’APT sera retransmis car il y a une grosse demande de voir du sport, voir du monde et de la joie.”

Pour ceux qui voudraient voir l’interview, c’est juste en-dessous !

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.