Où en sera le padel dans 6 mois ? Combien de licenciées aurons-nous ? Nous allons essayer de faire parler les chiffres et de trouver la tendance pour ces 6 prochaines mois.

Bien évidemment, il s’agit d’une projection ce qui veut dire que bien des choses peuvent évoluer d’ici là.

Rappelons que le padel vit des heures uniques en France comme à l’étranger avec de nombreuses manifestations sportives et surtout un nombre de clubs de padel qui ne cessent de croître en Europe.

Pour de nombreux acteurs du padel, nous en sommes qu’au début. Et il reste bien des choses à construire et même à revoir. Mais Rome s’est-elle construite en 1 jour ?

Les messieurs font la différence

Comme souvent dans le sport, les messieurs dopent les chiffres du côté du nombre de licenciés. On dépasse les 6.000 licenciés et on passerait  le cap des 7.000 dès décembre prochain pour les messieurs.

Malheureusement chez les dames, le fossé risque de se creuser malgré les politiques des clubs  d’investir dans le padel dames.  On dépasse enfin le cap des 1000 licenciés chez les filles… Mais que c’est dur ! Et l’évolution de nombre de licenciés paraît faible dans notre projection à 6 mois si on en croit la tendance générale.

Très récemment on a vu le Tennis / Padel Club de Pau proposer un P1000 dames. L’Ascap Montbéliard essaie de booster le padel dames en offrant lui aussi une grosse épreuve de padel. On peut parler du Spoon Center à Nevers et de nombreux autres clubs offrir des événements padel dames. Mais n’y fait, “on a du mal à développer les compétitions dames” nous expliquent de nombreux juges-arbitres.

Bilan

7000 licenciés en France dans le padel, est-ce une bonne chose ? A priori, pas vraiment, même si les clubs expliquent qu’il y a une grande majorité de joueurs de padel qui ne sont pas licenciés et préfèrent pour certains faire des tournois de padel internes au club ou encore jouer en loisir.

L’initiative de Esprit Padel, le club lyonnais, de créer des tournois de padel homologués P100 mais bridés en créant ainsi les P10 et P50 peuvent accroître le nombre de licenciés. On voit ce genre d’initiatives  prendre dans les clubs. Le Tennis / Padel Club de Pau avait d’ailleurs lui aussi réalisé ce type de tournois. D’autres clubs semblent s’orienter vers du “padel loisir” ce qui pourrait bien arranger les affaires de la Fédération Française de Tennis.

Pourquoi avoir des licenciés est important ? Parce que c’est un chiffre qui parle bien plus que de donner une tranche globale de nombres de joueurs. La FFT a besoin de voir son nombre de licenciés augmenter pour montrer que ce sport est en pleine évolution.

Mais le problème, c’est que nos voisins espagnols nous disent que le padel “n’est pas forcément un sport de licenciés“. avec moins de 100.000 licenciés pour environ 2.5 millions de pratiquants , nos nombres de licenciés vont-ils réellement prendre de l’importance ?

Il y a une culture de licences en France, bien plus que sur la péninsule et beaucoup de joueurs de padel viennent du tennis, on pourrait donc parier que le chemin pris par la France sera différent.

Gilles Fiolet a découvert le padel il y a 5 ans dans les Hauts de France et se passionne depuis pour ce sport qu’il pratique sur les terrains et devant les streaming. Consultant dans le monde de la Data, il marie et s’amuse de ses 2 passions pour analyser la performance du padel en France, des ligues et des joueurs. Il ne désespère pas de voir un jour son nom apparaître dans les plus belles progressions de l’année … catégorie Vétéran.