Ils étaient favoris et ils ont assumé leur statut de tête de série 1 : Benjamin GRUE (n°21) & Maxime MOREAU (n°6) ont remporté ce dimanche le 1er P1000 de l’année 2022 qui se déroulait dans le magnifique complexe de 4PADEL Strasbourg. Retour sur un week-end riche en émotions !

Un tableau de qualité

Damien PELLISSIERE (responsable du réseau 4PADEL), Alexis CLEMENT (directeur du 4PADEL Strasbourg) et Maxime BERARD (responsable padel) avaient tout lieu d’être fiers du plateau rassemblé sur ce 1er P1000 de l’année à Strasbourg.

Avec près de 50 demandes d’inscription, le niveau était relevé dès les qualifications : cut à 489 pour le tableau final & 2273 pour les qualifications. “On a vu les inscriptions arriver au fur et à mesure – c’était étonnant de voir certains des meilleurs joueurs locaux, que l’on retrouve habituellement sur les tableaux finaux de P500 – rentrer tout juste en qualifications” indique Alexis.

Les résultats du tournoi

Et ce ne sont pas les forfaits de dernière minute des têtes de série 2 et 5 qui ont gâché la fête, démarrée dès le vendredi soir.

Des rencontres très disputées

Avec des équipes d’un niveau très homogène, les rencontres ont été très disputées – et ceci dès les qualifications. En effet, avec 16 équipes réparties dans 4 poules pour seulement 4 tickets à décrocher pour le tableau final, la lutte fut âpre – le dernier ticket ayant été décroché à près de 00h30 !

Le samedi s’annonçait dans la continuité et on ne fut pas déçu avec des têtes de série qui tremblèrent et d’autres qui tombèrent. Avec au palmarès de ces faits d’armes :

  • COIRAULT/DEVOS (TdS 8) sauve 4 balles de match en 1/8ème contre BOURSEREAU/GRAVEJAT
  • MACCHI/MUESSER (TdS 6) sauve 2 balles de match en 1/8ème contre HOLDERBACH/KOHLMANN
  • LE SAUX/RAICHMAN sort MITJANA/ROMANOWSKI (TdS 3) en 1/8ème

On retrouvait d’ailleurs ces deux dernières équipes victorieuses le samedi soir en 1/4 de finale – pour ce qui restera certainement comme LE MATCH du tournoi. Trois sets disputés (5/7 7/5 7/6(8) ), des sorties de piste et des balles de match sauvées des deux côtés : les spectateurs présents auront été gâtés ! Au final, une victoire de Le Saux et Raichman pour s’offrir leur 1ère demi-finale en P1000.

Padel Magazine était d’ailleurs sur place dès les 1/4 de finale et pour la journée de dimanche, ce qui nous a permis de vous faire vivre ce gros match en direct !

Le Saux/Raichman – si près, si loin…

Ils auront été la sensation du week-end, passant par toutes les émotions (balles de match ratées et balles de matchs sauvées). Fabien Le Saux (n°175) et Philémon Raichman (n°69) auront été à un set d’atteindre leur rêve : remporter un 1er P1000 ! Ils ont pour cela écarté la paire COIRAULT/DEVOS (TdS 8) 7/5 au 3ème set – avec à noter un changement de raquette (prêtée par un joueur local) à 5/5.

Une surprise ? Oui pour les spectateurs locaux mais pas tant que ça quand on connaît leur parcours en 2021 ! 1/2 finalistes des championnats régionaux d’Ile de France, leur élan a été stoppé par la blessure de Fabien. Si cela n’a pas empêché Philémon de performer de son côté (plusieurs 1/4 de finale en P1000 ces derniers mois), ceci explique l’écart au classement entre les 2 joueurs.

Cet écart, on ne l’a pas vu du week-end sur le terrain et Benjamin Grue (n°21) & Maxime Moreau (n°6) ont bien dû se poser la question eux aussi  – quand ils se sont retrouvés menés 1 set à zéro (6/3) en finale par cette surprenante équipe qui leur rendait 217 places au classement !

Grue/Moreau, un 1er titre qui en appelle d’autres… dès le weekend prochain ?

Dos au mur, la tête de série numéro 1 a alors joué son meilleur padel – le même qui lui avait permis de remporter sa 1/2 finale de manière expéditive – pour aller chercher les deux dernier sets 6/2 6/1 et ainsi remporter le titre. Le 1er de 2022 et sans doute pas le dernier !

Réponse dès le week-end prochain où ils tenteront de faire la passe de deux, dans un autre P1000 4PADEL, celui de Limoges.

Les 2 équipes finalistes avec Alexis, Damien & Maxime de la team 4PADEL

Même s’il a découvert le padel il y a une dizaine d’années en Italie, Vincent ne s’y est consacré qu’après un trop grand nombre de “first” en tournoi de tennis. Pas tellement plus doué pour la bandeja, il s’est recyclé juge arbitre, seul moyen d’être encore présent au moment de la finale ! Amoureux du sport en général, ce normand expatrié en Alsace essaiera de vous faire vivre l’actualité du Padel dans le “Grand Est”.

Tags