Après une année 2020 passée à Madrid, Nicolas Trancart est de retour en France. Il raconte à Padel Magazine son experience en Espagne, les raisons de son retour, et ses nouveaux challenges pour 2021.

S’entrainer avec le très haut-niveau

“Je n’ai, en réalité, passé que 5 mois à Madrid. J’y suis allé en février, et on a été confiné de mars à mai. J’ai dû me faire traiter pour le genou gauche car cela fait plus d’un an maintenant qu’il me fait mal à cause d’une fissure du tendon rotulien. J’y suis donc retourné de début juillet à fin décembre.

“J’ai beaucoup appris sur la manière d’enseigner à l’espagnole. J’étais dans un groupe de haut-niveau donc j’ai eu la chance de taper la balle avec Juan Martin Diaz, Chingotto, Di Nenno. C’était vraiment très enrichissant.

J’ai beaucoup appris sur la technique, sur la tactique. Je retiens donc beaucoup de positif. Cela va me servir dans mon travail, parce que mon objectif n°1 était de reprendre ensuite le coaching padel.”

Les raisons de son retour en France

“Les raisons de mon retour sont très simples : j’ai eu des soucis familiaux qui m’ont fait prendre conscience que c’était compliqué d’être loin.

La deuxième raison, c’est qu’avec le Covid, les sponsors que je devais avoir m’ont un peu planté. Financièrement c’est très compliqué de payer les entrainements et le loyer sans avoir de rentrée d’argent.”

“L’objectif n°1 est de me soigner”

“Ma fissure du tendon est revenue. Je redémarre un traitement à partir de la semaine prochaine. Je veux me soigner et reprendre du plaisir à jouer.

Sachant que Thomas (Leygue) et Bastien (Blanqué) jouent ensemble, je ne vais donc pas pouvoir être aussi compétitif que si j’avais joué avec l’un des deux… J’ai donc décidé de me consacrer principalement à ma santé dans un premier temps, et pour le reste on verra. Il faudrait déjà que l’on puisse faire des tournois…”

facile trancart padel expression humour

Des retrouvailles pour 2021 ?

“Pour reprendre du plaisir, il est très probable que je rejoue avec mon ancien partenaire Yoann Roumy qui reprend le padel également. On en a un peu discuté, mais il est très probable qu’on rejoue ensemble.

C’est une personne que j’adore. J’aime son caractère et nous sommes très complémentaires sur le terrain. Ça va nous demander un peu d’entrainement pour se remettre au niveau mais l’objectif est de reprendre du plaisir. “

roumy padel blessure trancart

Des ambitions bleues, blanches et rouges ?

L’équipe de France a toujours été un objectif. J’avoue que sans jouer avec Thomas ou Bastien, ça peut être un peu compliqué d’aller chercher de grosses équipes et de montrer ma progression.

Je commence aussi à me dire qu’à bientôt 30 ans, avec une année sans travailler, mes objectifs ont aussi un peu évolué. Avant c’était vraiment une grosse volonté pour moi d’atteindre cette équipe de France, et je commence petit à petit à m’en détacher, à vouloir vraiment reprendre du plaisir, progresser, et m’amuser avant tout sur les tournois !”

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.