Après avoir commenté l’union Bela/Sanyo, ou encore analysé la nouvelle saison de Lebron/Galan, Seba Nerone analyse pour le World Padel Tour la nouvelle paire formée par Javi Rico et Momo González.

“Ils vont nous offrir des surprises”

“Autant Javi Rico que Momo González, les deux sont électriques. Javi ne s’arrête jamais sur le court ! Momo a les mêmes caractéristiques. Ce sera similaire à ce que donnait Coki Nieto à Javi, mais avec un peu plus de puissance.”

“C’est une combinaison qui va gêner plus d’une paire, et qui va nous offrir de nombreuses surprises.”

momo gonzalez
                                                                       Jeronimo “Momo” Gonzalez

Les forces et les faiblesses

“Leur point fort sera leur côté électrique sur le terrain. C’est ce qui va leur permettre de gagner des matchs.”

Leur point faible en revanche, qu’ils devront travailler, c’est qu’il n’ont pas beaucoup de puissance pour finir les points. Javi est un joueur qui travaille beaucoup les échanges, et Momo aussi. Il sera intéressant de les voir avec des conditions de jeu rapides qui font que les échanges sont plus courts. Je veux voir comment ils gèreront ces situations pour avoir plus de chances de gagner.”

Javi Rico
                                                                                     Javi Rico

“Bien commencer est fondamental”

“Ce sera difficile d’atteindre le Master Final, mais pour moi c’est une paire qui peut le faire.”

“Tout dépendra de comment ils commencent la saison. Le début est très important car il peut donner de la confiance.”

“En 2020, ceux qui ont très bien commencé étaient Lima et Navarro. Navarro avait même dit “jouer avec Lima c’est voler le match”, tellement ça marchait bien. Mais après, le confinement est arrivé, et cette paire n’a pas réussi à retrouver les meilleures sensations. C’est pour cela que je parle du fait de bien commencer, pour gagner en confiance et ensuite atteindre le Master Final.”

 

Découvrez  les paroles de Seba Nerone en images :

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.