Les professeurs de tennis seraient désormais pour l’intégration du padel au sein du club dans lequel ils enseignent le tennis pour aller à l’encontre d’une lassitude de faire la même activité depuis des années.

Un peu comme pour les dirigeants de clubs, les envies des professeurs sont très variées. Plusieurs facteurs entrent également en compte.

Tout d’abord, les enseignants de tennis ne sont pas tous à plein temps. Cela joue en effet sur cette volonté de vouloir voir l’arrivée du padel dans leur club, car en fonction de leur temps de présence dans le club, leur implication et leur intérêt envers le club et son développement divergent. De plus, un professeur qui est à mi-temps n’a pas forcément le temps d’enseigner le padel et peut donc être indifférent quant au padel dans le club dans lequel il enseigne.

https://padelmagazine.fr/annuaire-padel/formations/

Ensuite, les professeurs de tennis, qui correspondent à la majorité actuelle des entraineurs de padel, sont encore très peu à enseigner. Dans notre étude, seulement 4,8% de l’échantillon enseignent, et seulement un peu plus d’une personne sur deux interrogées a déjà pensé à passer un diplôme « padel », qui actuellement n’existe toujours pas, il s’agit d’une formation. Par rapport à il y a deux ans, pour un échantillon à peu près similaire, nous n’avons pas constaté un net changement par rapport au pourcentage d’entraineurs voulant passer le diplôme.

Enfin, la variable de l’âge joue son rôle dans l’envie de vouloir enseigner cette nouvelle activité sportive. Les entraineurs jeunes sont plus enclin à développer de nouvelles compétences et à s’impliquer dans le padel.

Ainsi cette hypothèse est à rétorquer partiellement. La majorité des enseignants ne sont pas pour s’investir dans cette branche du padel.

Pierre Lemonnier

Pierre a fait des études de STAPS, et a validé un master en management du sport, après avoir étudié à Reims, Francfort et Lille. J’ai découvert le padel en 2014 pendant mon année Erasmus à Francfort grâce à une amie espagnole. Bon sang, que c’est bon le padel !