Nous avons eu la chance de tester la Cartri Thunder II, une pala fabriquée à la main en Espagne, et focalisée sur la puissance : une vraie tornade.

La Cartri Thunder II est une raquette haut de gamme, en forme de diamant, mais plutôt légère (368 g pour le modèle que nous avons pu tester).

Premières impressions

Pas de doute, on a affaire à une raquette pour les joueurs en quête de puissance ! Le poids est réparti vers la tête, et le design agressif annonce tout de suite la couleur. Plutôt amusant, une face de la pala arbore le logo en rouge, et l’autre en vert.

Les finitions sont soignées, peinture lisse et mate, dragonne molletonnée, matériaux au top de l’innovation, on a tout de suite la sensation d’avoir une pièce de grande qualité dans les mains. Dès l’échauffement, le bruit impressionnant annonce clairement les intentions de cette raquette.

 

Les balles hautes

C’est évidemment le domaine de prédilection de cette Thunder II. Avec son poids en tête, le sweet-spot se situe sur le haut de la pala. La sortie de balle est impressionnante et il n’y a pas besoin de trop en mettre pour trouver de la longueur sur les balles hautes. Ça part très bien !

Ce qui est assez impressionnant, c’est que la mousse réagit aussi très bien sur les frappes en puissance. Clairement cette gomme Black EVA double densité permet d’avoir à la fois une bonne sortie de balle et suffisamment de rigidité sur les frappes en force. Il faut dire que le carbone 6K Biaxial, et la résine Hard, font bien leur travail, c’est compact à l’impact.

En défense

La répartition en tête ne facilite pas vraiment la vie sur les balles basses. Cependant, la raquette a une bonne sortie de balle qui permet de facilement trouver de la vitesse en fond de court, même lorsque l’on n’est pas très bien placé.

Les faces sont suffisamment rigides pour trouver de la qualité au lob, et le toucher confortable fait que l’on sent à l’aise au moment de défendre. Ce n’est évidemment pas une raquette pensée pour les défenseurs, mais elle s’en sort honorablement dans ce domaine. Et si vous avez la chance d’avoir une bajada à jouer, c’est tout de suite un régal !

 

Au filet

C’est l’autre domaine de prédilection de cette pala. Sa grande sortie de balle permet de jouer facilement des volées profondes. Sur les balles d’attaque, la peinture mate et lisse fait donne une grande vitesse de balle, tout en prenant bien les effets.

Si vous êtes un adepte du blocage et des volées lobées, l’excellente sortie de balle de cette raquette vous permettra de ne jamais jouer de balles trop courtes. Comme sur les balles hautes, la rigidité des faces et du tubulaire kevlar/carbone, vous permet de trouver beaucoup de puissance au moment de finir le point au filet.

En résumé

Il s’agît d’une raquette parfaite pour les joueurs d’attaque, qui recherchent à maximiser leurs qualités de finisseurs. Elle permet d’être à l’aise sur toutes les balles hautes, et de faire ce que l’on veut à la volée.

La défense pure n’est pas son point fort mais son excellente bonne sortie de balle peut vous sortir des situations les plus compliquées. Elle conviendra parfaitement à des joueurs qui n’aiment pas s’éterniser en fond de court et cherchent à reprendre le filet dès que possible. Très confortable dans la transition défense-attaque, elle plaira notamment aux adeptes de demi-volées et de volées lobées.

Ce n’est pas pour rien si elle a été choisie par le jeune Diego Pascual Simón Tomás. Un joueur de gauche agressif qui évolue depuis peu sur le World Padel Tour.

 

Au final il s’agît d’une pala d’attaque de haut niveau, avec des matériaux de première qualité et des technologies novatrices. Enfin, c’est une raquette qui au vu de ses finitions devrait très bien résister dans le temps.

Xan est un fan de padel. Mais aussi de rugby ! Et ses posts sont tout aussi punchy. Entraîneur physique de plusieurs joueurs de padel, il déniche des posts atypiques ou traite de sujets d’actualité. Il vous donne également quelques conseils pour développer votre physique pour le padel. Clairement, il impose son style offensif comme sur le terrain de padel !