Nous avons eu la chance d’interviewer le prodige Javi Leal, 17 ans, qui vient de gagner 24 places au classement du World Padel Tour et ne compte pas s’arrêter là !

Meilleur joueur de la génération 2003, Javi Leal est l’un des jeunes les plus prometteurs sur le World Padel Tour. Après avoir réalisé son premier tableau principal sur le World Padel Tour, aux côtés de Miguel Semmler, celui qui est originaire de Cadix a bien l’intention de continuer à gravir les échelons à grande vitesse. Ce smasheur incroyable, qui s’entraîne désormais sur Madrid, répond à nos questions.

Javi Leal volée haute de revers wpt madrid 2021

Padel Magazine : Javi, depuis combien de temps pratiques-tu le padel ? As-tu essayé d’autres sports avant ? Quand as-tu commencé à rêver de jouer le World Padel Tour ?

Javi Leal : En fait, le padel est le seul sport que j’ai vraiment pratiqué. J’ai commencé à y jouer lorsque j’avais 10 ans, et j’ai commencé à rêver de World Padel Tour dès que j’ai touché ma première pala !

Padel Magazine : Il faut dire que tu as très vite commencé à remporter des tournois…Quels ont été les principaux ?

Javi Leal : Dans les catégories de jeunes j’ai remporté 5 championnats d’Andalousie, 2 championnats d’Espagne, un championnat du Monde par paires, et un championnat du Monde par équipes avec la sélection espagnole !

Padel Magazine : Tu as donc dû avoir de nombreux partenaires, quels sont ceux qui t’ont le plus marqué ? Aujourd’hui, tu partages la piste avec Miguel Semmler, peux-tu nous dire ce que t’apporte cet ancien tennisman ?

Javi Leal : Effectivement, j’ai joué avec beaucoup de joueurs différents chez les jeunes, celui qui m’a le plus marqué c’est Enrique Goenaga. (NDLR : âgé de 18 ans, Enrique Goenaga dispute également le World Padel Tour et est classé 163ème au ranking). Miguel m’apporte beaucoup de tranquillité de par son jeu et son expérience. Il me permet de jouer un padel plus agressif.

Miguel Semmler - Previas Alicante 2021

Miguel Semmler

Padel Magazine : Aujourd’hui, tu te consacres à 100% au padel, peux-tu nous dire à quoi ressemblent tes journées ?

Javi Leal : En gros je fais 1h30 de padel et 1h de physique le matin, et à nouveau 1h30 de padel  l’après-midi du lundi au jeudi ! Et le vendredi je fais seulement 1h30 de padel. En tout ça fait 15h30 d’entraînement de padel par semaine !

Padel Magazine : Pour t’avoir déjà vu jouer, tu as le profil du joueur de gauche moderne, qui prend beaucoup de place et smashe énormément. Quand as-tu commencé à frapper autant la balle ? Pour toi ce style de jeu représente le futur du padel ?

Javi Leal : En fait, j’ai commencé à jouer comme ça dès le début, ça a toujours été mon style de jeu. Pour moi on ne peut pas dire que c’est le futur du padel mais plutôt le présent ! Le futur est déjà là ! Aujourd’hui le jeu est toujours plus rapide, et les joueurs toujours plus puissants !

Javi Leal Miguel Semmler WPT Madrid

 

Padel Magazine : Si on refait une interview de toi dans deux ans, quel sera ton classement ?

Javi Leal : J’espère être autour du Top 10,  je vais continuer à travailler dur, et je ferai tout pour m’améliorer et tenter d’y parvenir !