Hubert Picquier, l’élu en charge du développement du padel à la FFT nous a accordé quelques minutes à la suite des finales du Championnats d’Europe de Padel. C’est l’occasion pour parler des chantiers actuels et l’avenir du padel.

HP : On est fier de nos équipes car il y a eu de très bonnes parties. En messieurs, on est tombé sur une équipe italienne très forte elle mérite sa victoire, il faut être sportif. Les filles ont très bien joué, elle ont été sérieuses pendant tout le championnat, j’ai le trophée en main mais c’est elles qui l’ont remporté sur le terrain. On a fait un très bon championnat. La fédération italienne a organisé cela d’une main de maitre, un grand merci à eux.

PM : On voit bien qu’en coulisses des joueurs testent la fédération française de tennis dans le but d’accueillir les championnats d’Europe dans deux ans. Est-ce qu’on peut se laisser tenter par cela ?

HP : Je ne sais pas si la FFT accueillera les Championnats d’Europe dans deux ans mais ce qui est sûr, ce sont les projets qu’on a de création d’un centre d’entrainement avec un court central. Le président de la fédération Bernard Giudicella l’a dit et redit, la volonté est d’organiser des épreuves internationales et ça ne sera peut-être pas dans deux ans mais on a cette volonté c’est sur.

PM : Est-ce qu’on peut donner une deadline ?

HP : Ce n’est pas du tout l’objectif de donner une date pour donner une date. Le projet que l’on a sur l’Ile de Puteaux doit être soumis à un vote de l’assemblée générale de la fédération, c’est le premier point. Deuxièmement il sera disponible normalement pour fin 2022. Faisons les choses étape par étape et le moment viendra pour organiser des épreuves internationales à Paris.

PM : Quels sont les dossiers importants que l’on peut énumérer ?

HP : Tout se met en place tranquillement avec toute l’énergie des services de la fédération. Là nous travaillons activement sur le FFT Padel Tour 2020, on travaille sur les étapes. On a appris en 2019 et on va essayer en 2020 de faire monter en puissance le FFT Padel Tour. L’objectif est de développer dans les clubs affiliés à la fédération le padel et qu’il soit complémentaire pour les licenciés de notre fédération.

Léonard Bassi

Je suis le Monsieur Gestion Éditoriale et Communication Internet de Padel Magazine. Touche à tout, le padel est un sport qui m’a très rapidement attiré. Evidemment, je suis baigné à Padel Magazine. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez que nous abordions des sujets particuliers. Le site est à vous !