Ale Galán et Juan Lebron ont su se sortir du piège Sanchez/Di Nenno. Ils cèdent la première manche, mais se qualifient pour la finale avec une très belle remontée.

Les n°1 s’imposent au mental

Sanchez et Di Nenno commencent le match de la meilleure des manières. Avec de l’intensité dans tous les échanges, et très peu d’erreurs (seulement 9 fautes directes dans le match), ils prennent le premier set (6/4).

Mais Galan et Lebron ne sont pas les numéro 1 pour rien. Ils réagissent crescendo, avec un meilleur niveau de jeu à chaque set. Le deuxième set est remporté sur le score de 6/3.

Le set décisif sera une formalité pour Ale et Juan : un nouveau récital de padel pour s’imposer 6/1.

Galan :“On a mal commencé, et c’est rare que nous perdions le premier set. On a eu une excellente attitude. Juan a su me remettre dans le match en me mettant un peu de pression. On est très content pour cette nouvelle finale.”

Lebron:“On a fait un excellent match au niveau de l’attitude. Je veux féliciter les adversaires pour leur super match. Nous sommes dans une nouvelle finale et nous sommes très heureux.”

Les numéro 1 mondiaux se battront donc pour un sixième titre cette saison. Ils affronteront demain Franco Stupaczuk et Sanyo Gutierrez, tombeurs plus tôt dans la journée de Paquito et Lima. 

La finale s’annonce déjà palpitante. Elle sera à suivre après la finale féminine, logiquement aux alentours de 11h30.

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.