Débuter un match dans les meilleures conditions mentales n´est jamais une chose facile. Pouvons-nous préparer notre mental pour des débuts de matchs 100% efficaces ?

Connaissez-vous ces situations lors de tournois ou même lors de parties organisées dans vos clubs ? Sorti du travail après une dure journée tant physique que mentale, en ayant à peine le temps de vous changer, vous entrez sur la piste en dernier ? Ou alors vous arrivez en premier, vous prenez le temps de vous échauffer, vous croyez être serein, mais dès les premières touches de balles, vous n´avez aucune sensation ?

Ce sont des situations qui arrivent à tout le monde. Bien que nous soyons bien préparés physiquement, notre état mental influera sur notre jeu. Le positif dans tout ça c´est que notre état mental pourra s’améliorer durant un match alors que notre état physique ira, lui, en diminuant.

Bien que nous soyons tous différents les uns des autres, il existe plusieurs méthodes à mettre en place pour que vous puissiez entrer sur la piste avec l´esprit détendu et focalisé sur ce pourquoi vous êtes là. Vous avez déjà peut-être entendu dire “laisse tes problèmes en dehors du terrain” ? C´est ce que nous allons tenter de faire.

  • Se donner des messages adaptés

Tant entre partenaires de jeu qu´à vous même et ce dès l´échauffement. Garder des messages toujours encourageants et positifs vous accompagnera vers un état mental plus opérationnel. Évitez les phrases du type “je ne mets pas un coup droit”, pensez plutôt “le prochain coup droit, je me centre sur les jambes” ou encore “je me calme et joue une série de lobs”.

  • Avoir des objectifs

On parle bien sûr d´objectifs à long terme, sur une saison, mais aussi à plus court terme, un match, ou très court terme, un jeu ou même un point. Si votre mental est touché, fixez-vous des objectifs simples et atteignables. On parle de tenir la balle 3 fois de suite avant de réellement jouer le point, mettre absolument le premier service, la première volée etc. Vous ferez tout pour les atteindre, et une fois atteints, vous serez fier de vous. Un plus pour votre mental.

  • Trouver son rythme

Avoir un rythme est très important pour le bien-être mental. Dans la vie de tous les jours nous avons tous un rythme qui nous permet d´être efficace. Sur la piste c´est la même chose. A vous de connaître quel est votre rythme de respiration, d´activation de jambes, de pause entre les points, d´encouragements avec votre partenaire. De cette façon vous laisserez vos pensées négatives de côté et vous vous centrerez sur la stratégie.

  • Avoir des stimuli

Les stimuli peuvent être positifs ou négatifs. A vous de ne garder que ceux qui sont positifs. Ce pourra être de vaincre un joueur que vous n´avez battu. Mais attention aux négatifs qui sont très nombreux au padel. Des joueurs qui tenteront de truquer le score, annoncent des balles out alors qu´elles sont litigieuses, des balles jouées sur votre corps que vous voulez venger, bref, centrez vous sur ce qui est important, le beau jeu.

  • Reconnaître les moments importants

Les moments importants ou clés au padel sont peu nombreux, il faut savoir les reconnaître afin que votre mental se centre. Dans le cas du No-Ad, le point d´égalité est important, tout comme le premier point de chaque jeu, le tie-break ou la possibilité de break lors du 6ème jeu de chaque set.

  • Les autres stratégies

Forcément nous n´avons pas abordé toutes les stratégies qui existent car chaque joueur ou joueuse est différent. A vous de tenter des choses, d´avoir des routines d´avant match, des pensées positives qui vous permettront de tarder le moins possible à entrer à 100% mentalement dans votre rencontre.

Julien Bondia

Julien Bondia est professeur de padel à Ténérife. Il est le fondateur de AvantagePadel.net, un logiciel très apprécié des clubs et joueurs de padel. Chroniqueur et conseiller, il vous aide à mieux jouer par l’intermédiaire de ses nombreux tutos padel.