La grande force du padel est son côté simple, ludique et intuitif pour la très grande majorité des joueurs. Pour pouvoir s’amuser, il n’est pas nécessaire d’avoir une base de tennis ou d’avoir pris des cours. Il suffit d’avoir 3 ami(e)s, 1h30 de temps et de la passion (ou la curiosité d’essayer).

Les chiffres en Italie

Les chiffres du développement du padel en Italie sont impressionnants. En 2019, il y avait 1000 pistes, aujourd’hui il y en a plus de 3000 !

La Fédération italienne de Padel compte désormais 60 000 adhérents contre 7 000 il y a deux ans. (En 2014 simplement 300). Une augmentation incroyable malgré la pandémie !

En Italie les complexes sportifs démantèlent des courts de tennis mais aussi de football pour y mettre des terrains de padel !

Le sponsoring est aussi largement présent avec notamment Cupra qui organise un grand tournoi – Cupra Padel Tour, par exemple.

Un sport unanime chez les anciens footballeurs

Il s’agit aujourd’hui du sport de référence chez les footballeurs retraités italien. Regardez, par exemple, Viani, Adani et Ventola en parle très souvent sur la TV italienne. Totti joue tellement qu’il a fais construire un terrain chez lui.

Zlatan a maintenant 5 centres de padel dans toute la Suède, dont le dernier en date “The Coliseum of Padel” avec 9 terrains couverts.

mancini totti match padel italie

A Milan, Albertini et Casiraghi ont ouvert un centre appelé Citylife.

Et beaucoup d’autres jouent simplement par passion : Mihajlovic, Di Vaio, Di Canio, Marchegiani, Candela, Zaccardo, Di Bagio, Ambrosini, Fiore.

 

Source : Gazzetta dello sport

Alexis Dutour est un passionné de padel. Avec sa formation en communication et en marketing, il met ses compétences au service du padel pour nous proposer des articles toujours très intéressants.