Christian Collange revient pour Padel Magazine sur deux sujets d’actualités : les Championnats du monde junior et les Championnats de France senior, qui se sont déroulés récemment.

Les Championnats du monde junior

Les résultats de nos deux équipes engagées sont assez conformes à ce que l’on attendait : les garçons ont fini 6èmes et les filles 5èmes. Tout dépend comme souvent du tirage au sort pour espérer faire mieux…

Certaines nations ont de l’avance, ce qui est normal car elles ont une culture du padel depuis plus de 20 ans. Ces pays ont développé un enseignement, des structures adaptées pour les jeunes. Chose que nous n’avons pas encore en France.

Il y a eu un petit souci pour l’équipe de France garçons qui a entraîné la disqualification face à l’Italie, ce qui est dommage car en cas de victoire, il y aurait eu un potentiel podium à aller chercher.

équipe de france de padel juniors mexique 2021

“Trop peu de ligues représentées lors des derniers championnats de France jeunes”

Dans tous les cas, nous avons de très bon jeunes en France. Pour le moment, ils sont répartis sur certaines ligues pilotes (Occitanie, Paca, etc).

Nous ne sommes pas encore structurés sur tout l’hexagone, le maillage n’est pas encore fait. Il s’agit d’un chantier primordial à mettre en place : les écoles de padel, l’enseignement cadré avec le TFP, les circuits jeunes, les détections et rassemblements.

Il faut que toutes les ligues jouent la carte de la jeunesse aussi, on doit s’occuper de nos jeunes ! Il y avait trop peu de ligues représentées lors des derniers championnats de France jeunes à Toulouse.

En Paca, depuis trois ans, on essaie de mettre en place, en relation étroite avec tous les coachs et structures, des rassemblements régulièrement, des circuits jeunes, des matchs par équipes jeunes. Tout cela a été lancé et cela fonctionne !

Cela crée une vraie émulation qui a permis d’obtenir ces deux titres de champions de France cette année en garçons et filles. Les pistes sont donc :

  • Les écoles de padel
  • Padel à l’école (trouver un moyen d’y entrer)
  • Créer des rassemblements/détections (un par mois toute l’année) en relation directe avec les coachs
  • Créer des circuits par catégories
  • Des matchs par équipes

Championnat de France senior : une organisation réussie

L’organisation a été saluée et mise en avant par tous les joueurs et joueuses !

Il s’agissait des premiers championnats de France en extérieur (même si les finales ont été jouées en indoor). L’implication de tous les bénévoles de la région Paca et du Comité 13 a été exceptionnelle !

Les bénévoles, les salariés, DE de la ligue Paca et du Comité 13 ont été fantastiques dans leur professionnalisme, leur implication et leur accueil. Nous avons réussi à fédérer un maximum de personnes, qui étaient présentes du matin au soir.

Il y avait tellement de monde pour l’organisation ! Cela prouve l’ambiance qui règne au sein de tous les acteurs de cette ligue ! Les joueurs et joueuses de cette édition ont été chouchoutés tout au long de ce long weekend.

Public Leygue/Blanqué vs Boissé/Le Panse Championnats France

Il ne faut pas oublier le juge-arbitre Benjamin Pomportes, qui officiait pour la première fois sur un aussi grand évènement padel. Il a été à l’image de tout le staff : au top, pro et toujours dans la bonne humeur !

Ces championnats de France ont été une belle réussite, avec un public très nombreux, une belle ambiance et un niveau de jeu élevé : le padel français progresse !

Un niveau de jeu qui monte en France

Les meilleures équipes ont été au bout, non sans mal chez les garçons, avec quelques belles surprises quand même. Mais surtout un niveau moyen qui se resserre de plus en plus et l’arrivée de nouveaux jeunes joueurs dont le talent ne demande qu’à exploser.

Chez les filles, une équipe a survolé la compétition, on le savait, mais d’autres joueuses arrivent aussi !

Champions de France 2021 Johan Bergeron, Léa Godallier, Benjamin Tison, Alix Collombon

Les sélectionneurs auront du boulot pour trouver les joueurs et joueuses pour les Championnats du monde au Qatar.

Il y aura des incontournables, mais la liste complémentaire ne sera pas simple à faire. On leur fait de toute façon confiance pour savoir trouver les meilleures équipes possibles. Il faut surtout créer un groupe France, une vraie osmose qui sera primordiale pour aller chercher une bon résultat au Qatar.

Chez les garçons, j’ai trouvé Thomas Leygue en net progrès au milieu de nos incontournables.

Chez les filles, Léa et Alix sont intouchables, Élodie Invernon a impressionné. Il y a toujours les valeurs sûres : Charlotte, Marianne, et Amélie, que j’ai trouvées en forme en ce moment !

Alexis Dutour est un passionné de padel. Avec sa formation en communication et en marketing, il met ses compétences au service du padel pour nous proposer des articles toujours très intéressants.