Dans une interview pour nos confrères argentins de Olé, Fernando Belasteguin résume sans filtre la situation des circuits professionnels de padel. Plus qu’une bataille à 3, 2023 sera une enchère avec des très nombreux (et très aisés) offrants.

La réponse de Bela

Questionné sur le futur des circuits professionnels de padel, l’ex n°1 mondial est très clair :

A Buenos Aires, Lisandro (Borges) nous a fait une présentation qui était très bonne. 

Au Qatar, le président du PSG a réuni plusieurs joueurs et nous a dit comment il pouvait aider notre sport.

Ce mardi, il y a une réunion avec un groupe économique d’Espagne qui veut nous présenter une option pour l’avenir.

Il y a le World Padel Tour avec lequel nous avons un contrat jusqu’en 2023.

Mais je vous dis la même chose que j’ai toujours dite, et qui m’a donné plus d’un mal de tête : tous les projets peuvent être spectaculaires, mais le seul atout irremplaçable du padel professionnel, ce sont les joueurs. Tout le reste peut être remplacé. Je l’ai déjà dit et ça n’a pas plu.

Aujourd’hui, vous avez le circuit FIP, le circuit Fabrice Pastor, le World Padel Tour, certains en Suède. Il y a beaucoup de gens qui peuvent faire des championnats spectaculaires, mais il ont besoin des joueurs.

doigt belasteguin pyramides

Les options

Le World Padel Tour est la première option. Les joueurs sont sous contrat jusqu’en 2023, et tout ce qui a été créé par le circuit espagnol est un avantage indéniable. Les nombreux contrats de sponsoring ou de vente de droits TV sont un atout, mais attention, il pourrait y avoir plus offrant.

L’APT Padel Tour est une réalité -et même une belle réalité-. “Le circuit de Pastor”, comme l’appelle Bela, a su prouver qu’il savait organiser de très beaux évènements. Le Monaco Master sur la place du Casino de Monte-Carlo en est un exemple, pour un circuit qui ne cesse de s’internationaliser. Thomas Johansson a d’ailleurs annoncé une très forte augmentation du prize-money pour 2022.

Le Players Padel Tour de Lisandro Borges semble être la troisième option. “Une présentation très bonne”, selon Fernando, pour un homme qui souhaite faire un circuit pour les joueurs et par les joueurs. L’ancien du WPT ne veut pas que les mêmes erreurs ne soient commises, et que les joueurs soient les vrais protagonistes. Une option qui séduit forcément Bela.

players padel tour

Nous vous l’avions annoncé après les Championnats du Monde du Qatar,le Qatar pourrait être derrière un circuit professionnel de padel-. Si l’on en croit les paroles de l’Argentin, cette proposition aurait été faite aux joueurs à Doha pendant les Mondiaux. Le pouvoir économique des Qataris est gigantesque, et si une bataille financière se met en place, Nasser Al-Khelaïfi et ses compatriotes pourraient remporter la course.

Enfin, un groupe de sponsors et investisseurs espagnols voudrait aussi créer un circuit. Le projet serait très sérieux mais pour l’instant les infos sont très rares. Bela en parle librement disant avoir une réunion avec eux, preuve que ce projet se précise.

2022, l’année décisive

Les options sont nombreuses, et tout cela est très bon pour le développement du padel. L’année 2023 sera une année charnière car les contrats se renégocient, et surtout car le nombre et taille des offrants a été multiplié. C’est donc l’année qui arrive, en 2022, que toutes les propositions devront séduire les joueurs.

Les développements rapides doivent se faire avec beaucoup de justesse pour que les fondations soient solides. La balle sera dans le camp des joueurs qui devront choisir ce qui est le mieux pour leurs intérêts, sans oublier ceux du sport qui leur a tout donné.

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Il est le monsieur international de Padel Magazine. Vous le verrez souvent sur les différentes compétitions internationales, mais aussi sur les grands évènements français.