Suite à leur victoire lors de cette deuxième journée de compétition dans les preprevias du World Padel Tour Human Padel Open au 4Padel de Colomiers, Aitor Garcia (92ème) et Pedro Vera (101ème) se sont installés derrière le micro de Mario Cordero pour un échange sympathique.

Les Espagnols sont revenus sur leur match de ce matin face à Manuel Prado et Iago Gonzalez qu’ils ont remporté 6/2 – 6/4 affichant un jeu solide, avec notamment quatre jeux remportés au “punto de oro”.

“Nous voulons intégrer le tableau final”

AG : “Nous avons fait un bon match, avec un bon niveau de jeu et nous sommes très contents de cette victoire. Nous devrons donner encore un peu plus cet après midi“.

Lorsqu’on les interroge sur leurs attentes concernant cette compétition c’est son Pedro Vera qui répond : “Je pense que nous sommes une paire qui peut tenir tête à plusieurs équipes. Notre objectif si nous maintenons un bon niveau de jeu serait d’intégrer le tableau final. Ce que nous travaillons actuellement c’est notre capacité à conserver notre concentration pour pouvoir jouer à notre meilleur niveau”.

AG : “J’ai déjà eu a la chance de rentre dans le tableau final à Miami en 2017 et à Melilla en 2019 et si je ne me trompe pas je l’avais fait aussi lors d’un Challenger“.

P.V : “Oui l’an passé nous avons atteint le tableau final lors de tous les Challenger sauf un. Mis à part à Copenhague, nous avons toujours été jusqu’aux previas cette année“.

“La moyenne d’âge sur le WPT ne cesse de baisser”

Le natif de Murcie s’est confié sur le niveau de jeu du World Padel Tour et nous a donné son ressenti quant aux nouvelles paires très fortes qui arrivent sur le circuit tous les ans.

P.V : “Chaque année nous voyons débarquer des paires de plus en plus jeunes, l’âge moyen baisse considérablement. Ce sport devient encore plus physique qu’avant car nous devons jouer deux matchs par jour. Il faut être prêt que ce soit physiquement ou mentalement pour faire front et pouvoir supporter les 5 ou 6 matchs de qualifications qui nous attendent.

Sébastien Carrasco

Fan de padel et d’origine espagnole, le padel coule dans mes veines. Très heureux de vous faire partager ma passion à travers la référence mondiale de padel : Padel Magazine.