Dans ce nouveau post, nous allons vous énumérer les 3 choses qu’il ne faut pas faire en match de padel. Nous ne vous offrons pas une recette miracle, mais plutôt des conseils pour ne pas vous tirer une balle dans le pied immédiatement !

1ère chose : ne pas contrôler ses émotions

Il ne s’agit pas de refouler complètement ses émotions. Ce qui est impossible pour le commun des mortels. Mais il faut apprendre à les gérer, à les contrôler pour ne pas se laisser submerger.

En effet, il faut savoir relativiser sur ce qui se passe au moment présent. Vous devez prendre du recul, regarder au delà de ce qui se passe.

Un point fait partie d’un jeu qui fait partie d’un set etc. Ce n’est pas parce que vous avez perdu ce point, que la guerre est finie. Il faut avoir confiance en ses qualités, c’est primordial pour ne pas que la tension nous prenne entièrement.

Si vous n’avez pas saisi une opportunité dans un match ce n’en est pas fini pour autant. Ayez conscience que vous en aurez d’autres durant la partie. Et si vous perdez, il faut savoir reconnaître que l’adversaire à été meilleur sur ce match.

Alix Collombon Alicante Open 2021 8e de finale

2ème chose : ne se pas donner à 100% sur le terrain

Il n’y a rien de pire que d’avoir un partenaire (ou un adversaire en match d’entrainement) qui n’est pas à 100%. Que ce soit au niveau mental ou au niveau physique. Notre environnement (le travail, les amis, la famille) influe sur notre comportement sur le terrain. Faîtes la part des choses lorsque vous entrez sur le court.

Il ne faut pas baisser les bras à la première difficulté. La situation peut vous échapper, ce n’est pas grave, pensez au point suivant. Ressasser les points passés ne sert à rien, vous ne pourrez pas les changer.

3ème chose : ne pas avoir de plan

Un vieil adage raconte que vous pouvez entrer sur le court avec un bon ou un mauvais plan, mais ce que vous ne pouvez pas faire, c’est entrer sans aucun plan.

Il n’est pas obligatoire de connaître parfaitement le jeu de ses adversaires. 

Avoir un plan c’est avoir une feuille de route à tenir sur l’ensemble du match, en faisant en sorte déjà que nous jouions avec nos forces. Le but étant de faire jouer l’adversaire en utilisant notre propre arme. Sans qu’ils puissent jouer sur nos propres faiblesses.

Il faut un plan A avec ce que vous maîtrisez le mieux. Et un plan B, car si jamais vous tombez contre une paire face à laquelle votre plan A ne fonctionne pas, il faudra une alternative !

Source : Padel Addict

Alexis Dutour est un passionné de padel. Avec sa formation en communication et en marketing, il met ses compétences au service du padel pour nous proposer des articles toujours très intéressants.

Tags