Petit mais costaud. C´est ainsi que nous pourrions décrire Alvaro Cepero, ce joueur andalou à la grande gueule. Lors d´un tweet, il exprime son incompréhension par rapport aux tournois.

Alvaro Cepero est un joueur exceptionnel qui n´a pas la langue dans sa poche… et tant mieux car il est important que certains disent tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Sur ses comptes Twitter ou Instagram, on peut lire souvent son avis sur le padel, mais aussi sur le sport en général ou la vie dans son pays, l´Espagne.

Cette fois-ci, son coup de gueule concerne l‘absence de tournois Challenger, qui permettent aux joueurs qui entrent généralement dans les tableaux finaux des Open et Master WPT (comme lui) de gagner les quelques points supplémentaires leur assurant de garder leur place.

Pour gagner des points il existe plusieurs méthodes. Les tournois FIP toujours plus nombreux et les tournois que nous connaissons du WPT.

Des joueurs comme Cepero, en raison de leur classement, n´ont pas le droit de participer aux tournois FIP, et pour eux, passer des tours dans le tableau final WPT devient de plus en plus difficile.

L´année passée, les WPT Challenger permettaient aussi aux joueurs un peu moins forts de se faire plaisir sur des tournois davantage à leur niveau. Il n’y en a pas eu en cette année spéciale à cause du Covid-19, mais rien ne dit qu’ils ne seront pas de retour en 2021 !

Julien Bondia

Julien Bondia est professeur de padel à Ténérife. Il est le fondateur de AvantagePadel.net, un logiciel très apprécié des clubs et joueurs de padel. Chroniqueur et conseiller, il vous aide à mieux jouer par l’intermédiaire de ses nombreux tutos padel.