Ca y est nous y sommes. Les dernières finales de l’année 2019 pour les joueurs du World Padel Tour. Mesdames, Messieurs, les enfants, c’est ce dimanche et dès 10h. Des finales à regarder en famille.

Mais quel spectacle vont encore nous proposer ces artistes de la pala ?

Dès 10h nous retrouverons la finale masculine qui a un goût de 2018 dans un sens car Belasteguin et Lima sont les derniers vainqueurs, mais aujourd’hui ils seront face à face.

Revenons rapidement sur les demi-finales. Bela/Tapia maitrisent en 2 petits sets Lebron/Navarro qui n’ont pas su trouver les solutions. Peut-être l’expérience de Belasteguin à ce niveau de la compétition ou birn peut-être l’inconscience de Tapia qui n’a pas encore joué son 100ème match au niveau professionnel ? En tous cas, ils sont présents ce dimanche face à Lima/Galan. Score 6/3 7/5.

Lima/Galan, justement qui se sont sortis d’un match étrange face à Gutiérrez/Sanchez. Certainement des conditions difficiles de jeu qui ne permettaient pas de frapper les balles violemment ont dû faire adapter le jeu et la tactique. Des points longs, travaillés, très tactiques, logiquement un jeu pour Sanyo, mais au final ce seront Galan et Lima qui feront moins de fautes. Ce match ne s’est pas gagné par les points directs mais sur les fautes directes ; rare non ? Au final du troisième set, rien n’allait plus pour Maxi et Sanyo qui avaient baissé les bras, ne s’encourageant même plus. Score 6/4 4/6 6/1.

La finale homme est une de celles que nous attendions : deux paires qui mélangent expérience avec Bela d’un côté et Lima de l’autre, et nouvelle génération avec Tapia et Galan. Pas de pronostics, place au spectacle.

Chez les dames, on retrouvera la finale de rêve entre la paire numéro 1 et la paire numéro 2.

Dans sa demi-finale, les Marta’s ont fait parler la poudre face à Reiter/Navarro en passant très peu de temps sur la piste. Un match net et sans bavures 6/3 6/1.

Alejandra Salazar et Ariana Sanchez n’auront pas eu autant de facilités face à la paire montante Brea/Gonzalez. C’est au troisième set que tout s’est joué. Des balles accrochées, des points longs, travaillés, et une demi-finale qui ira au jeu décisif. Notre expérience peut l’affirmer. Dans grands nombres de matchs de haut niveau, lors de moments difficiles, c’est généralement la paire la mieux classée qui l’emporte. Ce qui fût le cas. Victoire d’Ale et Ari 3/6 6/3 7/6.

La finale entre Marta Marrero/Marta Ortega et Ari Sanchez/Ale Salazar se jouera à la suite de la finale masculine.

Bon dimanche et vive le padel.

Lien vers les finales

Julien Bondia

Julien Bondia est professeur de padel à Ténérife. Il est le fondateur de AvantagePadel.net, un logiciel très apprécié des clubs et joueurs de padel. Chroniqueur et conseiller, il vous aide à mieux jouer par l’intermédiaire de ses nombreux tutos padel.