C´est la question que s´est posée notre confrère de Padelonomics. Avez-vous avez la sensation que le padel est plus cher que les autres sports de raquette ?

Pas fatigués après une partie de padel ?

Si nous comparons le padel avec ses cousins le squash et le badminton, il semblerait qu’à première vue le padel revienne plus cher. Mais ce n´est qu´une impression selon le message de Padelonomics.

Lien vers l´article Padelonomics

Jouer au padel en soirée peut avoir le même coût qu´une partie de squash ou de badminton. Jusque-là tout va bien. Mais si l’on compare sur une semaine, il semblerait que les joueurs de padel reviennent à la salle ou au club alors que les joueurs de squash ou de badminton y vont moins. Pourquoi ? Pour le prix ? Non. Plutôt pour l´effort et la dépense physique que chaque sport nécessite.

Lorsque vous pratiquez le squash ou le badminton, en 1 heure de temps vous pouvez terminer exténué, et vous aurez besoin de plusieurs jours pour vous remettre de ces efforts. Au padel, à la fin d’une partie, même compliquée, une bonne nuit de sommeil et le tour est joué, vous en redemandez.

Alors pourquoi ? Selon Padelonomics, c’est parce qu’au squash et au badminton, tout le temps que vous passez sur la piste est rentabilisé. Vous courez et vous êtes actifs tout le temps. Au padel, les joueurs ont tendance à ne s’activer que lorsque la balle vient vers eux.

Bouger les jambes en permanence

Alors oui, si nous analysons la rentabilité sur un match de 1h30, chaque joueur devrait être actif durant un quart du temps, soit 22 minutes. Voilà pourquoi vous n’êtes pas si fatigué que cela et que vous redemandez à jouer deux à trois fois par semaine, faisant quelquefois exploser votre budget mensuel sport (pour le bonheur des clubs).

Que faire ? Si vous avez un budget large, continuez dans la même voie, prenez du plaisir sur la piste plusieurs fois par semaine. Mais si votre budget est serré et que vous pratiquez le padel pour vous dépenser physiquement, optez pour le jeu « sans balle », c’est-à-dire que peu importe le moment et la trajectoire de la balle, vous continuez de bouger vos jambes, restant actifs… et vous verrez que vous terminerez « rincés ».