Le protocole de sortie de confinement de la Fédération Française de Tennis dans les clubs n’est pas encore sorti. Il faudra attendre a priori le 4 mai pour en savoir plus.

Cependant, on va essayer de faire un point général sur les différents éléments exposés par le Ministère des Sports et les mesures déjà prises par les institutions nationales et internationales de padel.

Un protocole général, avant un protocole spécifique padel ?

Tout d’abord, les disciplines associées à la FFT dont le padel fait partie pourraient nécessiter des ajustements spécifiques par rapport au protocole de sortie. Le futur protocole devrait ainsi concerner principalement le tennis.

La FFT pourrait alors communiquer par la suite sur des protocoles complémentaires ou adaptés par rapport aux sports qu’elle représente.

Des mesures spécifiques au padel seront certainement prises par la FFT au cours de la semaine prochaine.

La FFT pourrait alors prendre exemple sur le dé-confinement belge qui permettra aux joueurs de padel de faire du 1 contre 1. Mais en même temps elle dois s’adapter par rapport aux dispositions du Ministère des Sports. Pas simple…

D’autant que le Ministère des Sports a déjà dit que pour une reprise début mai ce serait “a priori NON”.

Un dé-confinement en 3 phases ?

Ces éléments sont à prendre avec des pincettes. En effet, le gouvernement a annoncé un dé-confinement en fonction de 3 zones géographiques.

La FFT pourrait proposer parallèlement un plan en 3 phases pour le tennis qui débuterait le 11 mai.

Le 2 juin pourrait être enfin la reprise d’une vie plus normale pour l’ensemble des activités sportives représentées par la FFT.

Phase 1 : A priori, rien de nouveau. La pratique du tennis devrait être autorisée sur les terrains extérieurs et en simple. Ce dispositif est d’ailleurs confirmé par le Ministère des Sports. Cela signifie que les professeurs de tennis (et nous l’espérons de padel !) pourront enfin redémarrer les cours particuliers.

Phase 2 : Si nous n’en savons pas plus sur cette étape, elle permettra certainement d’élargir la phase 1 avec peut-être la possibilité de réaliser des cours collectifs. On imagine que cette phase dépendra en grande partie des dispositions du gouvernement.

Phase 3 : La reprise normale des activités sportives dans les clubs. La compétition sera-t-elle concernée ?

Ré-ouverture des clubs sous conditions

Les clubs de tennis et de padel pourraient ré-ouvrir seulement si ils répondent scrupuleusement au futur protocole de la FFT et aux mesures indiquées par le gouvernement.

Dans le padel, la Fédération Internationale de Padel et la Fédération Européenne de padel ont déjà publié leurs mesures et indications générales dans le cadre d’une reprise.

On parle également d’un référent  COVID-19 nommé dans chaque club. Une solution déjà imaginée dans certains clubs de padel en Espagne.

Un investissement financier du club tout particulier devrait être mis en place quant à la propreté de ses infrastructures et la mise à disposition des joueurs de désinfectants pour eux-mêmes et pour désinfecter le terrain sur lequel ils ont joué.

Mais le joueur sera mis à contribution. Et là aussi, cela ne va pas être simple pour répondre à toutes les normes. Le budget balle va exploser et il faudra être d’une rigueur extrême… On parle de désinfecter les parois, le filet, les chaises… Avoir des habitudes hygiéniques irréprochables comme ne pas se toucher les yeux avec les doigts…

Notre Opinion

Dans les faits, changer de balles régulièrement lors d’une partie, ne pas toucher les balles de son adversaire sont des dispositifs que les joueurs ne pourront pas appliquer.

Si les instances internationales du padel ont déjà trouvé une solution en proposant de numéroter ou marquer les balles, on sait bien que sur le papier, ce dispositif sera difficile à suivre.

Dans le padel, on joue en général avec 3 balles, il faudrait alors une rigueur exceptionnelle des joueurs.

Les conditions sanitaires pour les clubs sont tellement importantes qu’il est factuellement impossible qu’un club puisse toutes les tenir.

Ensuite le coût de nettoyage et de propreté imposé aux clubs pourrait coûter cher… Ne faudrait-il pas mieux laisser certains clubs fermés jusqu’au 2 juin prochain ?

Le dé-confinement ne sera donc pas simple… Surtout pour les clubs qui ne pourront pas cocher toutes les cases du gouvernement, de la FFT et des institutions internationales.

A notre sens, les normes et règlements trop nombreux et parfois mêmes irréalisables pour ce dé-confinement mettront donc automatiquement les joueurs et clubs dans une forme d’illégalité.

La semaine prochaine, nous en saurons bien plus sur le protocole de la FFT, qui essaie de faire au mieux dans une situation inédite. Bonne chance à tous.

Le dé-confinement padel par David NIEMIETZ !

Franck Binisti

Franck Binisti découvre le padel au Club des Pyramides en 2009 en région parisienne. Depuis, le padel fait partie de sa vie. Vous le voyez souvent faire le tour de France en allant couvrir les grands événements de padel français.