Peut-on reprendre les cours collectifs de tennis et de padel dès le 28 novembre ? OUI ! Le communiqué de la FFT et l’Application des décisions sanitaires du Ministère chargé du Sports sont très clairs sur ce sont point.

Pourtant le décret du 27 novembre 2020 mentionne, pour une raison inconnue, dont même le Président de la FFT est incapable d’expliquer, que les “activités encadrées sont à destination exclusives des personnes mineures“.

Un simple mot qui vient pourtant troubler cette première étape du déconfinement pour de nombreux clubs de tennis et de padel.

Vous vous êtes posés beaucoup de questions sur la faisabilité de proposer des cours encadrés ou collectifs à des personnes majeures. On va essayer de vous résumer la situation pourtant très simple mais rendue compliquée par le décret dont les clubs ont pris connaissance ce matin.

Que dit le Décret sur le pratique sportive encadrée ?

L’article 42 du Décret n° 2020-1454 du 27 novembre 2020 modifiant le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 mentionne précisément que :

 Les établissements sportifs de plein air peuvent également accueillir du public pour :

– les activités encadrées à destination exclusive des personnes mineures ;
– les activités physiques et sportives des personnes majeures, à l’exception des sports collectifs et des sports de combat.

Par conséquent, les activités encadrées que sont les cours collectifs ne sont censés s’adresser uniquement qu’aux personnes mineures. 

Et c’est pourquoi des mairies bloquent ou interdisent la réouverture de certaines structures outdoor alors même que le Ministère des Sports et la FFT nous indiquent le contraire.

Ce sont les mystères de l’administration dont la FFT, les clubs et les pratiquants sont les premières victimes.

Que disent la FFT et le Ministère chargé des Sports ?

Concernant l’Application des décisions sanitaires pour le sport sur le site du Ministère chargé des Sports il est clairement indiqué que les personnes majeures peuvent pratiquer une activité sportive en plein-air individuelle ou encadrée :

Pour les personnes majeures, la pratique d’une activité sportive redevient possible dans les équipements de plein air (stade, golf, court de tennis, centres équestres, terrains extérieurs…) de manière individuelle ou encadrée par un club ou une association dans le respect de protocoles sanitaires renforcés

Par ailleurs, sur le site de la Fédération de Tennis, c’est tout aussi clair :

La pratique (tennis, padel… en outdoor) “est autorisée pour les mineurs et les majeurs mais l’enseignant doit adapter sa pratique pédagogique. (…). Les élèves doivent observer une distance physique d’au moins 2 mètres en toute situation de jeu.”

De très nombreux clubs n’ont pas attendu le décret pour réouvrir depuis ce matin.

“Le décret soulève des interrogations qui n’ont pas lieu d’être”

Face à la fronde de certains clubs et professeurs de tennis et de padel qui ne peuvent pas rouvrir à cause de certaines interdictions de la mairie et du décret du 27 novembre, le Président de la FFT s’est exprimé en fin de journée pour rassurer et exprimer son incompréhension par rapport à ce décret :

La lecture du décret du 27 novembre soulève des interrogations qui n’ont pas lieu d’être sur la pratique encadrée des personnes majeures.

Comme le précise la FFT sur son site, elle est autorisée pour les mineurs et les majeurs.

Pour s’en convaincre, il suffit de se reporter au site du Ministère des Sports qui publie son article sur “l’application des décisions sanitaires sur le sport” .

Inutile de créer des problèmes là où il n’y en pas.

Sur le site du Ministère chargé des Sports, la réponse est très claire et rejoint parfaitement les propos et communiqués de la FFT et de son Président.

En effet, les personnes majeures, peuvent à nouveau pratiquer une activité sportive lorsque ces équipements sont en “plein-air” dans le respect du protocole sanitaire.

Par conséquent tous les clubs sportifs offrant un équipement en outdoor sont parfaitement couverts par le Ministère chargé des Sports et la Fédération Française de Tennis.

Des clubs et enseignants bloqués par le décret

Le protocole, communiqué de la FFT et informations présents sur le site du Ministère des Sports sont pourtant très clairs. Mais certaines mairies comme celle d’Asnières empêchent la réouverture des clubs sportifs pour la raison suivante : Le décret ne dit pas que les personnes majeures peuvent reprendre les cours collectifs malgré les informations / communiqué du Ministère des Sports et de la FFT.

Sébastien Hourçourigaray, Directeur sportif, à Azur Tennis Club d’Asnières pose ainsi une question légitime sur facebook :

Comment expliquer alors que notre mairie nous demande d’attendre le prochain arrêté préfectoral ?

La réponse du Président de la FFT :

Ce sont les mystères de l’administration française. Beaucoup de communes ont ouvert sur la base du décret et de la note d’application du Ministère. Je n’ai pas de réponse.

Certains clubs sportifs n’ont d’ailleurs pas attendu des autorisations de la mairie pour ouvrir. Il faut dire qu’il y a une grande pression de la part des pratiquants et il est très difficile pour ces clubs de justifier une fermeture quand tant de clubs ouvrent.

Bonne chance à tous.

Franck Binisti découvre le padel au Club des Pyramides en 2009 en région parisienne. Depuis, le padel fait partie de sa vie. Vous le voyez souvent faire le tour de France en allant couvrir les grands événements de padel français.