NationaleLa parole est à vous !Stages et formationsA la uneACTUALITÉSL'INFO EN PLUS

Place et Formation des jeunes, en France : quel futur ?

A l’heure où la FFT a annoncé, dans un futur proche, de grands changements pour le Padel, j’ai voulu me pencher et mener l’enquête (comme promis il y a quelques mois) sur une des actions fédérales proposées : la place, le futur et la formation des jeunes au Padel en France (par jeunes, j’entends les moins de 16 ans… désolée).

J’ai pris ma plus belle plume et j’ai envoyé un message, général, à plus de 30 personnes : des professeurs de tennis qui enseignent ou ont des terrains de Padel dans leur club ; des responsables de clubs ; des dirigeants ; des bénévoles ; des élus… Après 10 jours, 2 réponses ! Le métier de journaliste n’est pas facile, je le conçois. J’ai donc préparé un autre message, plus précis, et passé quelques coups de fil. Mon enquête se base sur une vingtaine de clubs et plus de 25 enseignants.

Merci à tous de m’avoir répondu, sans trop vous faire prier, avec beaucoup de franchise et de confiance… sans vous, cet article était inenvisageable.

Où en est-on ?

Au niveau légal, en France, les Diplômés d’Etat de Tennis peuvent enseigner le Padel contre rémunération. On peut également passer un Contrat de Qualification Professionnel Animateur (CQP) ou un Diplôme d’Etat de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport (DEJEPS).

Il existe également des formations fédérales (FFT) dispensées sur quelques jours, ainsi que des organismes privés qui proposent des formations pour enseigner le Padel.

Mais pas de diplôme d’Etat reconnu, par le Ministère des Sports et de la Jeunesse, spécifique au Padel.

La FFT se penche sur ce problème et veut, dès cette année, proposer un diplôme fédéral afin de permettre à ceux qui viennent du monde du Padel (et non du tennis) de pouvoir enseigner légalement. Ensuite, la FFT espère pouvoir arriver à un accord avec le Ministère pour mettre en place une formation aboutissant à l’obtention d’un Diplôme d’Etat propre au Padel. Cela prendra plusieurs années…

En ce qui concerne les écoles de Padel, en France, de grandes disparités existent. La formation des jeunes au padel est quasi-inexistante pour l’instant. Rares sont les clubs qui proposent une école de Padel, qui vive très bien !

D’après mon enquête, en France, on compte sur les doigts d’une main, les clubs avec des professeurs formés, où plusieurs dizaines de jeunes se retrouvent les mercredis et/ou samedis, pour apprendre ce nouveau sport : environ 20%.

Dans d’autres clubs, c’est le professeur de tennis, joueur loisir de Padel, qui donne quelques heures ici et là, en complément de ses horaires de travail, sans formation spécifique.

Ailleurs, il n’y a parfois aucune possibilité de prendre des cours, même si des terrains existent. Aucune offre proposée.

Formation/ Compétition/ Animations : tour d’horizon ?

Qu’en est-il de la formation de la future génération de joueurs de Padel en France ? Qu’en est-il des animations, tournois, championnats réservés aux jeunes de moins de 16 ans, aujourd’hui en France ? Où en est-on pour le développement, à la base, de ce sport ? Pas grand-chose de fait mais beaucoup en préparation !

Au niveau National, la Fédération souhaite, dès cette année mettre en place une équipe de France pour les jeunes ! Et faire en sorte que ces jeunes représentent les couleurs de la France lors des prochains championnats internationaux. Quid de la sélection ? Comment choisir les jeunes qui vont faire partie de l’Equipe de France ? Comment organiser la détection et des sélections, indiscutables et justes, pour tous ? Nous sommes déjà en mars…

En PACA (ligue pilote pour différents projets), des championnats départementaux et régionaux vont avoir lieu cette année, pour les jeunes. Des interclubs et des journées matchs et animations vont également être organisés pour permettre aux jeunes de se confronter entre eux, lors de grandes journées festives. Déjà 16 étapes de prévues !

Et c’est là tout l’esprit du Padel. C’est également une volonté fédérale de proposer de l’animation couplée à de la compétition pour aider au développement de ce sport. Les deux sont indissociables pour promouvoir le Padel.

D’autres ligues devraient organiser des championnats également… mais, pour l’instant, peu de communication et d’informations officielles. La machine fédérale est complexe et longue à se mettre en place, mais une fois lancée, les choses peuvent aller très vite ! Si toutes les parties « jouent le jeu ».

Et les clubs dans tout ça ?

Plusieurs clubs, majoritairement des clubs privés, n’ont pas attendu la FFT et ont  mis en place des journées pour les jeunes : école de Padel trimestrielle ou annuelle (plus de 80% des clubs interrogés) ; stages pendant les vacances scolaires (plus de 50% des clubs) ; journée anniversaire ; animations famille ou « amène un copain » (un tiers des clubs l’a déjà proposé) ; organisation de tournois internes (voire homologués : il est, désormais, possible d’homologuer un tournoi jeunes. Peu de clubs se sont lancés encore (Le Mas, Casa Padel et Esprit Padel, à ma connaissance)). Plusieurs clubs, contactés, m’ont dit qu’ils travaillaient à la mise en place d’un tournoi jeunes dès 2019. Certains clubs ont même déjà prévu des journées interclubs cette année. Des journées où les enfants s’amusent à jouer et faire des matchs contre des enfants d’un autre club : animation et compétition, encore et toujours !

Quant au succès de ces actions, tout dépend du club, des structures, de l’accueil et de l’équipe pédagogique en place. Mais certains endroits font le plein aussi bien avec l’école de Padel que pendant les stages. Près de la moitié des clubs contactés proposent des stages, avec plus ou moins de succès. Manque d’effectif, pas la politique du club de développer les jeunes, autres activités annexes, prix pour la rentabilité du club privé et de l’enseignant, sont les freins principaux qui sont ressortis de mon enquête.

Quel futur pour les jeunes ?

La machine est lancée ! Même si elle tarde à démarrer (la machine est très lourde…), les projets ont été discutés, votés et approuvés par les élus en charge du développement du Padel, à la FFT.

D’initiative « privée », la formation des jeunes va s’étendre auprès de plus en plus d’enfants, grâce à la future formation spécifique Padel destinée à ceux qui remplissent les critères ainsi qu’à la communication que va mettre en place la Fédération autour de ces développements.

En attendant tout est à faire : créer les modules de formation, trouver les personnes ressources compétentes pour chaque poste, penser et mettre en place la formation (dates, heures, coûts, lieux, etc.), créer un diplôme et des épreuves justes et équitables…

Vous l’avez compris, beaucoup de projets, de beaux et grands défis… qu’il faut réaliser désormais ! Je reviendrai très vite sur toutes ces nouvelles questions et enquêtes à mener…

N’hésitez pas à réagir ! A proposer des sujets que je pourrai traiter, etc.

Sur le même sujet:

Line Meites

Line Meites est l'une des meilleures joueuses françaises de padel. C'est la voix de vos live sur Padel Magazine. Mais pas seulement, elle anime également la chronique "Les enquêtes du couteau suisse". Tous les mois, elle reviendra sur une polémique ou un thème qui lui tient à coeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
X
Lire les articles précédents :
Conseils pour défendre les balles basses

Pour mettre un terme à ce week-end ensoleillé de fin d´hiver, voici trois conseils importants si vous souhaitez améliorer votre défense des balles basses. Défendre n´est pas une chose facile...

4PADEL Colomiers : Un nouveau départ

Le 4PADEL Colomiers prépare le printemps avec des nouveautés, le lancement de stages de padel, d'événements padel. Pour le printemps, le club de padel va "reprendre une grande activité padel....

Borfiga / Raimondi s’impose à l’Open de Vignal

Quelle finale à l'Open du Tennis / Padel Club de Vignal, dans le sud de la France. La tête de série n°3 du tableau, Borfiga / Raimondi réussit à battre...

Fermer