Frederic Richeme, le juge-arbitre de l’Open du P500 de Pau, a autorisé l’inscription de la paire Godallier / Martin, la 2e paire française (1ère au niveau des points). Elle termine 4e. Mais surtout, ce tournoi a permis à notre paire française de jouer et de s’entraîner avant les échéances internationales en Espagne.

Fred nous raconte :

Les meilleures joueuses françaises ont leur place dans les tournois p500 hommes. Léa Godallier et Mélissa Martin finissent  4e du tournoi. C’est dire !

Mais au delà du résultats et des chiffres, elles accumulent de l’expérience en situations de match. Pour le côté administratif, le comité de tournoi a validé leur participation. Les paires messieurs étaient prévenues par mail au préalable. Nous n’avons eu aucune réponse défavorable. Bien au contraire  !

J’ai donc fait un tableau TMC avec un tirage au sort et  je suis tombé sur les filles qui  ont gagné 6/0 6/0.

Pour l’enregistrement du résultat, j’ai remonté d’une place tout les autres participants. Les matchs des filles ont été les plus suivis par les spectateurs et surtout spectatrices étonnées et curieuses de voir cette paire dames face aux messieurs. 

 Ce n’est pas une première.  Je l’avait fait l’an dernier avec Léa et Marianne Vandaele en P250 avant les championnats de France… Elles avaient alors fait seconde. Depuis une réflexion a été lancée dans la région sur la possibilité d’offrir aux paires dames, la possibilité d’intégrer des tournois messieurs.

Franck Binisti découvre le padel au Club des Pyramides en 2009 en région parisienne. Depuis, le padel fait partie de sa vie. Vous le voyez souvent faire le tour de France en allant couvrir les grands événements de padel français.