Dans le contexte particulier de la crise sanitaire, et en pleine opposition avec les mesures adoptées par l’État, la FFT contre-attaque. Voici le communiqué de Bernard Giudicelli.

“Nous traversons ensemble depuis le mois de février dernier des temps particulièrement déstabilisant, qui voient se succéder des périodes de restrictions de nos activités. Je lis, j’entends et je comprends votre frustration ainsi que votre colère à l’heure où, malgré nos efforts inlassables pour pratiquer notre passion en toute responsabilité et sécurité, la fermeture de nos clubs s’impose à nous. Depuis le début de la crise sanitaire, votre fédération et l’ensemble de ses équipes se mobilisent sans relâche au service de la défense de vos intérêts et je m’adresse à vous aujourd’hui pour vous assurer que nous ne fléchirons pas.

En effet, dès le lendemain de la rencontre entre le Président de la République et les acteurs du mouvement du sport professionnel, nous avons adressé une correspondance au plus haut niveau du ministère chargé des sports. Nous y avons fait valoir à nouveau la spécificité de nos disciplines, de nos installations, ainsi que le sérieux de nos protocoles sanitaires, afin d’obtenir la reprise complète de l’activité pour les mineurs mais aussi pour les majeurs dès le mois de décembre, puis la reprise des compétitions amateurs dès le mois de janvier.

Dans le prolongement de cette correspondance, le Comex de la FFT a décidé ce 20 novembre 2020 de contester auprès du Conseil d’État les articles 42 et 43 du décret n° 2020–1320 du 29 octobre 2020 qui interdisent l’accueil du public aux établissements d’activités physiques et sportives. En effet, nous sommes convaincus que les mesures réglementaires imposées à nos disciplines sont disproportionnées, non adaptées et non nécessaires à la poursuite de l’objectif sanitaire mise en œuvre, au regard des spécificités des conditions de pratique de nos disciplines, associées au protocole sanitaire strict déjà mise en place. Enfin, parce que nous tenons à demeurer aux côtés de tous nos bénévoles et nos professionnels au service des clubs, le Comex de la FFT a décidé ce jour de rouvrir le volet “soutien” du plan de soutien et de relance de la FFT mis en place le 10 avril dernier. Il s’agira de réactiver notamment les mesures financières au bénéfice des clubs et des enseignements indépendants, avec une instruction des dossiers accélérée.

Parallèlement, le volet “Relance” de ce Plan à destination des clubs se poursuit comme prévu jusqu’en août 2021. Je tiens à vous assurer que nous accordons également une attention toute particulière à la prévention et à l’accompagnement des risques psychosociaux. Parce qu’il nous paraît essentiel de vous offrir un appui professionnel et de proximité, et après avoir exploré plusieurs solutions, nous vous recommandons le numéro d’écoute de la Croix-Rouge : 0 800 858 858 (7j/7j de 8h à 20h), ou si ligne occupée, le 09 70 28 30 00. Sachez pouvoir compter sur notre pleine mobilisation à vos côtés pour accueillir au plus vite nos pratiquants, et recevez une autre plus vives gratitude pour votre indéfectible dévouement.”

Bernard Giudicelli

20 novembre 2020

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.