Le président de la Fédération Internationale de Padel Luigi Carraro accorde au Corriere dello Sport un entretien à la veille de la célébration du FIP Finals à Cagliari.

“Un spectacle garanti”

“Nous sommes si heureux d’accueillir ce tournoi. C’est un évènement global qui recevra 16 nations. Le spectacle est garanti.” 

“Nous fermons 2020 de la meilleure manière possible avec ce Cupra FIP Finals. Ce sport grandit énormément sur notre territoire et cette organisation en est une juste reconnaissance.”

En tant que président de la FIP, Luigi Carraro a réussi à amener un nouveau tournoi de niveau international dans son pays d’origine. La Sardaigne accueillera donc un troisième  évènement de padel majeur après l’épreuve du WPT et le FIP Star de septembre. Et l’on moins que l’on puisse dire c’est que plusieurs très bons joueurs du WPT font le déplacement, chez les hommes comme chez les dames.

Gianfranco Nirdarci, président du comité italien de padel a également pris la parole : “Nous sommes vraiment très heureux malgré cette année compliquée. Ça nous stimule pour continuer dans cette direction et développer le padel.”

Cette grande page dans le Corriere dello Sport est l’occasion de donner au padel une visibilité nationale, dans un journal vendu quotidiennement à plus de 200 000 exemplaires.

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.