Dans deux matchs plus tactiques que physiques, les Argentins Arce et Dal Bianco se sont qualifiés pour la finale, dans l’autre match ce sont les Brésiliens Flores/Julianoti qui ont validé leur ticket.

julianoti flores dal bianco arce finale lisbonne
Julianoti/Flores -Dal bianco Arce Finale APT Master Portugal, Lisbonne

Le premier match des demi-finales a opposé la troisième meilleure paire du circuit, les jeunes Argentins Maxi Arce / Franco Dal Bianco aux vétérans Guillermo Lahoz et Diogo Schaefer. Dès le début du match, les Argentins semblaient plus à l’aise et plus frais sur le court central du Hede PadelCenter. Dès le deuxième jeu, Maxi et Franco ont obtenu le break qui suffisait pour prendre le set 6-4. 

Diogo et Willy fatigués

Au deuxième set, Willy et Diogo semblaient un peu plus fatigués que leurs adversaires. Les quarts et les huitièmes de finale ont eu des conséquences sur une paire qui a manqué de carburant lors de son dernier set dans la compétition. La deuxième manche a été un récital des Argentins qui, grâce à un 6-3, se sont qualifiés pour leur deuxième finale en moins d’une semaine.

Les Brésiliens en imposent

La demi-finale, qui était le classique sud-américain, a tourné à l’avantage des Brésiliens Julio Julianoti / Stefano Flores face aux Argentins Pablo Barrera / Nicolás Egea. Le début du match a été une partie d’échecs, où chaque paire a pratiqué un padel de qualité. Julio et Stefano ont forcé la décision et ont fait le break dans le cinquième jeu du set pour s’adjuger la première manche : 6-4.

 

Dans le deuxième set, les Brésiliens ont joué avec la tête froide et ont attendu les meilleurs moments pour sortir leur meilleurs coups. Nicolas et Pablo, déstabilisés, ont commis des erreurs qui ont permis à Flores/Julianoti de remporter le set et ainsi de s’offrir une place en finale.

Demain, la finale de l’APT Padel Tour Kungsbacka Open I aura lieu sur le court central du magnifique complexe sportif Hede PadelCenter. Ce sera une revanche pour Maxi et Franco après leur défaite en finale du Portugal Master.

Les colombiens aiment le padel ! Alors oui, nous ne sommes pas les meilleurs, mais le principal est d’y participer. Vous l’avez compris, je suis le chico qui vient de Bogota et j’ai bien l’intention de marquer le padel de mon empreinte avec Padel Magazine.