Focus sur la fabrique de palas StarVie, dont toutes les raquettes sont fabriquées à la main dans une usine propre à la marque, au nord-est de Madrid.

Padel Magazine : Pouvez-vous nous parler de l’histoire de la fabrique de StarVie ? Pourquoi avoir choisi de fabriquer les raquettes en Espagne ?

StarVie : “Nous avons commencé à produire des palas en 2013 dans notre propre fabrique, qui se trouve à Azuqueca de Henares, Guadalajara. Nous avons voulu fabriquer nous-mêmes nos produits, ce qui leur apporte une valeur ajoutée. De cette façon, nous contrôlons tout le processus de production et l’on s’assure une meilleure qualité.

Par ailleurs, cela signifie apporter à  l’économie de notre pays, ce qui contribue à renforcer le tissu industriel et l’industrie du padel en particulier en exportant un gros pourcentage de la production pour répondre à la demande qui a fait suite à la croissance internationale de ces dernières années.

Nous générons aussi de l’emploi. Nos travailleurs sont hautement spécialisés et ils participent à 99% du processus de production avec un haut niveau de professionnalisation grâce à leur formation dans des programmes spécifiques de production de palas. Avec un personnel aussi qualifié, on diminue les erreurs et on augmente le rendement, tout comme la qualité des raquettes.”

Padel Magazine : Comment sont fabriquées les raquettes ?

StarVie : “Il s’agit d’un processus artisanal 100% Made in Spain. Ce processus comprend 12 étapes qui ont lieu dans la fabrique d’Azuqueca de Henares. Actuellement, suite à la grande demande, l’usine a doublé sa production par rapport à 2020, et malgré cela, il est impossible de satisfaire complètement à la demande. 

Afin de répondre aux standards de qualité de l’entreprise, tous les matériaux utilisés proviennent de fournisseurs de première qualité, qui répondent à des critères techniques particuliers.”

Le Processus de fabrication des palas StarVie

  1. Design : en collaboration avec la fabrique d’Azuqueca de Henares, cette phase a lieu au siège central de la marque, situé dans le centre de Madrid. Les différentes étapes, qui vont de la création de nouveaux moules, jusqu’à l’esthétique finale de la pala, s’y déroulent. Un point important est le temps passé pour la recherche, le développement et l’innovation. C’est une recherche permanente de nouveaux matériaux et nouvelles formes de palas en vue d’améliorer les aspects esthétiques, mécaniques, et aérodynamiques.
  2. Massicotage : c’est la première étape de fabrication. Les matériaux reçus en gros sont coupés selon la forme du moule de la pala à fabriquer. La mousse EVA et les tissus de fibre de carbone, aluminium, basalte et verre sont préparés afin d’offrir, selon le modèle, différentes sensations aux joueurs. Starvie massicotage palas usine
  3. Moulage : durant cette phase, les matériaux préalablement coupés sont imprégnés de résine epoxy par un opérateur. Ensuite, ils sont placés dans un moule en aluminium puis mis dans un four où ils sont “cuits à une température adéquate”. Le moulage est une des phases les plus importantes puisque c’est à ce moment-là que se déterminent en grande partie les caractéristiques et la qualité des palas. préparation moulage pala starvie
  4. Ponçage : lors de cette étape débute la phase cosmétique. Le ponçage permet d’enlever toute la matière excédentaire provenant du moule et suite à un nettoyage à la main avec du savon, la raquette est prête pour la phase suivante.
  5. Enduisage : c’est le moment où les possibles défauts et impuretés qui pourraient résulter de la phase de moulage sont éliminés.
  6. Masquage : on recouvre la pala de bandes de masquage pour pouvoir appliquer les différentes couleurs du design. Selon le modèle il peut y avoir plus ou moins de couches de bandes, on les retire petit à petit jusqu’à ce que la phase de peinture soit terminée.
  7. Impression : on passe la première couche d’impression de la pala dans une cabine avant de l’enduire puis de la peindre.
  8. Manipulation : au cours de cette phase, tous les possibles défauts de la pala qui subsisteraient sont éliminés.
  9. Peinture : le processus de peinture commence. Cela se réalise dans une cabine où sont appliquées peinture et laque. Chaque année, la marque essaye de faire en sorte que les différents coloris plaisent aux usagers et qu’ils soient en accord avec les tendances du marché.
  10. Calque : des calques à eau sont utilisés, afin de créer des modèles aux designs les plus attractifs possible.
  11. Perçage : c’est le seul procédé automatique de la fabrication, il se réalise avec une machine de contrôle numérique. Chaque modèle reçoit un plan de perçage particulier, ce qui a pour but d’en améliorer les aspects mécaniques et cosmétiques. perçage palas starvie
  12. Finition : c’est la dernière étape, elle consiste à mettre en place la dragonne, le capuchon de fermeture au niveau du manche et le grip. Une fois encore, c’est une phase qui s’effectue à la main. finition dragonne grip palas starvie usine

Actuellement, il faut entre 10 et 12 jours en moyenne à la fabrique StarVie pour produire une pala. 

A noter que la fabrique StarVie dispose depuis 2017 de certifications qualité du système de gestion environnemental (ISO 14001:2015) et de son système de contrôle (ISO9001:2015).

Xan est un fan de padel. Mais aussi de rugby ! Et ses posts sont tout aussi punchy. Entraîneur physique de plusieurs joueurs de padel, il déniche des posts atypiques ou traite de sujets d’actualité. Il vous donne également quelques conseils pour développer votre physique pour le padel. Clairement, il impose son style offensif comme sur le terrain de padel !