Le padel espagnol a-t-il définitivement dépassé le tennis ? La pandémie mondiale et le confinement n’ont pas altéré la passion dans la péninsule, bien au contraire. Les clubs sont toujours aussi pleins et la pratique s’étend de plus en plus aux femmes.

À guichets fermés

Depuis 2019, le nombre de licenciés au padel a dépassé celui du tennis, malgré la présence imposante de Rafael Nadal pour rajeunir la cible des pratiquants. Dès que l’étau des restrictions s’est desserré, les clubs de padel ont retrouvé leur affluence. Dans les colonnes du quotidien El País, Ramón Morcillo, le président de la FEP, l’affirme : “Tous les clubs sont pleins”. Et avec le couvre-feu, les demandes se sont intensifiées. Comme il y a moins d’heures d’ouverture, les créneaux de réservation sont pris d’assaut. Less is more.

Stabilité malgré la pandémie

Présenté comme un sport respectant les distanciations sociales, le padel a résisté à la COVID-19 mieux que quiconque. Selon les chiffres du Conseil Supérieur des Sports (CSD), le padel a enregistré 75 818 licences fédérales en 2019, contre 71 091 pour le tennis. En l’espace de 20 ans, le nombre de licenciés a augmenté de 283% et la tendance devrait s’accentuer avec la pandémie. Malgré les difficultés, le chiffre est resté stable en 2020 (à peine 270 licences en moins) quand, par exemple, le football féminin a enregistré une chute de 37%. En Galice et en Andalousie, on a même constaté des hausses de 14 et 28% !

Un tiers de femmes

Autre bonne nouvelle pour le padel : la pratique féminine est en plein essor. En effet, selon les derniers chiffres, 32% des licenciés sont des licenciées. Le niveau qui ne cesse de monter sur le World Padel Tour est un excellent catalyseur pour attirer de nouvelles joueuses. La médiatisation du circuit est l’un des vecteurs de croissance du padel, y compris en Espagne, pays de grande tradition. Preuve que malgré les obstacles, le travail de fond opéré depuis de nombreuses années prend tout son sens aujourd’hui.

François Miguel Boudet Journaliste padel sport

Je suis un Journaliste sportif installé à Barcelone et forcément un mordu de padel.

RMC Sports, l’Equipe Magazine, Sport24, Infosport +, BeIN sports et maintenant la cerise sur le gâteau : Padel Magazine ! ;)