Gabi Reca est un joueur de padel professionnel qui s´est retiré du circuit. Fidèle à sa marque Bullpadel, il fait aujourd´hui la promotion de notre sport. Au micro de Padel Mag, Gabi Reca annonce ses projets.

L´académie Bullpadel ?

Le premier objectif de cette académie est de faire développer le padel et aider à la formation des joueurs dans le monde entier. Que ce soit sur le centre Bullpadel de Madrid ou dans les clubs, il existe la possibilité que nous venions au plus près des passionnés pour donner les clés du succès.

Comment va s´organiser Bullpadel ?

L´idée c´est d´avoir 3 clubs référence. Un club avec Manu Martín, un autre avec Xema Montes et le troisième avec Rodrigo Ovide. Grâce à ces 3 clubs, les joueurs espagnols et étrangers pourront venir dans une de ces “maisons” pour s´entrainer.

Gabi Reca à la retraite. Pourquoi ?

J´ai 45 ans et je ne trouvais pas de partenaire avec qui je m´amusais sur la piste. J´aurais pu continuer et peut-être gagner un ou deux matchs de tableau, mais j´ai pris ma décision. Aujourd´hui je prends beaucoup de plaisir à enseigner et à faire découvrir le padel.

Ton jeu est un jeu fin, précis avec beaucoup de contrôle. Ce type de jeu est-il amené à disparaître ?

Non car il y a encore des joueurs, tant expérimentés comme Bela, que des jeunes comme Coki Nieto, qui sont très défensifs et qui se retrouvent en haut du classement. Le plus important c´est le concept de jeu. Si vous mettez une balle de plus que votre adversaire, vous gagnez le point.

Il y a quelques années on disait qu´il fallait laisser passer la balle. Aujourd´hui il semblerait qu´il faille jouer vite, sans la laisser passer ?

Non, je ne pense pas, car si les joueurs ne laissent pas passer la balle, ils vont toujours se retrouver à défendre sans possibilité de contre-attaquer. Jouer à l´aise, c´est savoir jouer avec les vitres.

Si les passionnés de padel souhaitent s´entrainer avec toi, Gabi Reca, ça se passe comment ?

Je ne suis pas tout seul. Nous sommes basés à Madrid et petit à petit nous (Bullpadel) allons former des professeurs pour pouvoir enseigner dans tous les pays.

Ta relation avec la France ?

J´ai été présent plusieurs fois dans le sud de la France. Si besoin, j’y retourne. Aujourd´hui je suis sur Madrid où nous avons reçu des moniteurs français en formation, et où j´entraine une des promesses du padel français et international, Thomas Leygue. Il vit à Madrid et c´est un plaisir de travailler avec lui.

https://youtu.be/XD7gLf9CqSg

Julien Bondia

Julien Bondia est professeur de padel à Ténérife. Il est le fondateur de AvantagePadel.net, un logiciel très apprécié des clubs et joueurs de padel. Chroniqueur et conseiller, il vous aide à mieux jouer par l’intermédiaire de ses nombreux tutos padel.