Le coronavirus a fait et fait encore beaucoup de dégâts, mais sur de nombreux points, il a permis de faire avancer certaines incohérences de notre société, comme par exemple le fait que le sport ne soit pas qualifié d’essentiel.

Le sport sera donc désormais considéré comme activité essentielle en Espagne. Lorsqu’au début de la pandémie toutes les activités non-essentielles avaient dû fermer leurs portes, la qualification “d’essentielle” avait été jugée très subjective.

Une mesure qui a permis de réunir le principal parti au pouvoir (le PSOE) et le chef de l’opposition (le PP).Ce n’est vraiment pas tous les jours que cela arrive et cet acte confirme les vertus unificatrices du sport !

Les textes se basent sur les bienfaits du sport pour maintenir la santé physique et mentale, notamment en situation de pandémie et confinement.

La prochaine mesure à envisager par Ciudadanos (parti centriste) : la réduction de la TVA de 21% à 10% pour tous les services expressément liés à l’activité physique !Une très bonne nouvelle pour tous les clubs, de padel notamment, qui ont été durement touchés par la crise.

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.