Zinedine Zidane a inauguré son premier club de padel à Aix-en-Provence. Le président de Z5 Padel se présente comme un nouvel ambassadeur fort du padel en France. Padel Magazine l’interview en espagnol pour le public international.

3 clubs de padel

Lorenzo Lecci López : Nous sommes dans ton nouveau club le Z5 Padel. Peux-tu nous expliquer le concept ?

Zinedine Zidane :“L’idée est qu’après le football que nous avons mis en place il y a une dizaine d’années, de proposer du padel. Ce sport grandit beaucoup en France, et nous avions un peu d’espace disponible pour mettre 4 terrains. Aujourd’hui c’est le grand jour pour Z5 Padel.”

Lorenzo Lecci López : Le 5 c’est le numéro que tu portais au Real Madrid.

Zinedine Zidane :“Oui, c’est correct ! Le 5 fait référence à mon maillot, au foot à 5. Le Z comme Zidane… Beaucoup de choses, on joue avec tout ça ! Je ne sais pas si tu as vu le logo aussi, mais je le trouve très beau !”

zidane z5

Lorenzo Lecci López : Nous savons qu’il y a un Z5 à Turin. As-tu prévu d’autres ouvertures de Z5 Padel en France, Espagne, Italie ?

Zinedine Zidane :“En mars, nous allons ouvrir un club à Istres, qui est à une demi-heure d’ici. C’est le prochain club. Nous avons déjà le Z5 football international à Turin, et nous allons aussi y mettre des courts de padel. Pour le moment, nous travaillons avec ces trois entités.”

zidane lorenzo

Difficile d’être sur un terrain de foot…

Lorenzo Lecci López : Nous savons que beaucoup de footballeurs, ou ex-footballeurs jouent au padel et au tennis. Quel est le footballeur qui joue le mieux ?

Zinedine Zidane :“Au padel, je ne saurais pas vraiment te dire parce que je n’ai pas joué avec des footballeurs. Au tennis, un ami de 98 joue très bien : Christophe Dugarry. Au padel, nous n’avons jamais pu jouer.”

Lorenzo Lecci López : Pourquoi le padel plaît-il autant aux footballeurs ?

Zinedine Zidane :“Je pense que c’est surtout parce qu’il est très facile de commencer à jouer. En plus, tu peux jouer avec une personne âgée, avec un enfant… C’est un sport très accessible. Il peut plaire ou ne pas plaire, mais moi je suis complètement fan ! Pour moi qui ai bientôt 50 ans, être sur un terrain de foot c’est de plus en plus compliqué. Alors pour jouer avec des amis, avec la famille, le padel est parfait !”   

Lorenzo Lecci López : Une question pour l’entraîneur. Vois-tu des aptitudes physiques, techniques ou tactiques, que le footballeur peut adapter à la pratique du padel ?

Zinedine Zidane :“Dans tous les cas c’est compatible. Jouer au padel pendant la saison est un bon compromis pour faire une petite session physique. Je pense que c’est une bonne idée. En plus, Rudi Garcia l’a déjà utilisé par le passé.”

Le padel aux JO, je signe !

Lorenzo Lecci López : Avec ce Z5 Padel, tu mises sur le padel. Comment vois-tu ce sport dans 10-15 ans ?

Zinedine Zidane :“J’espère que le padel sera aux jeux Olympiques. J’aimerais beaucoup le voir aux jeux, car je suis complètement fan. Si tu as le papier, je signe !”

Lorenzo Lecci López : Vois-tu du padel à la télé en Espagne ? Quels sont les joueurs qui te plaisent ?

Zinedine Zidane :“Oui, je regarde beaucoup. Ale Galán et Alex Ruiz nous ont fait la faveur de venir pour l’inauguration. À partir de maintenant, je vais suivre en particulier ces deux joueurs. En plus d’être impressionnants lorsqu’ils jouent, ce sont des personnes très sympas.”

Lorenzo Lecci López : Tout le monde aimerait voir une paire Zlatan/Zidane au padel ! C’est possible ?

Zinedine Zidane :“Oui c’est possible ! Nous pouvons nous retrouver pour jouer contre Galan/Ruiz, et tu verras nous allons gagner ! Le dire ça ne coûte rien, mais le faire ça va être plus compliqué !”

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.