Quatrième jour de compétition à l’Estrella Damm Alicante Open du World Padel Tour et encore des surprises lors de ces 16emes de finale.

 

Chez les Hommes …

Dès 09h le public présent à Alicante a pu assister au premier affrontement de la journée qui opposait Victor Ruiz et Nacho Gadea contre Javier Martinez et Augustin Gutierrez.
Plus forts dans les moments clés, ces derniers sont ressortis vainqueurs en s’imposant au terme de deux tie-break :  7-6(5) /7-6 (4).

L’autre surprise de la matinée est la victoire de Jon Sanz AlbaAris Patiniotis face à Juan Cruz Belluati et Javier Garrido 6-4 / 0-6 / 7-6. Une grosse performance pour ceux qui devront affronter jeudi après midi les vainqueurs du dernier World Padel Tour Adeslas Madrid Open 2021 : les légendes Sanyo Gutierrez et Fernando Belasteguin.

      Aris Patiniotis

Au même moment, les deux joueurs sensation Miguel Semmler et Javi Leal tentaient de renverser la tendance et de continuer sur leur lancée en créant l’exploit lors de leur match contre Javi Ruiz et Uri Botello.

Le premier set fût à l’avantage de ces derniers et malgré un bon retour en deuxième partie des deux joueurs révélations du tournoi, le binôme Ruiz – Botello a fini le match par un set blanc.
Résultat final : 6-2 / 1-6 / 6-0

Sur le deuxième tour de la matinée, c’était au tour d’une paire sortant des previas, Antonio Fernandez Cano et José Garcia Diestro de prendre place sur la piste, face à une équipe pas facile, Coki Nieto et le grand Juan Martin Diaz.
Victoire en 3 set de ces derniers : 2-6 / 6-2 / 6-3

En parallèle nous retrouvions la paire hispano-argentine composée de Juani Mieres et Alvaro Cepero face à Martin Piñeiro et Javier Gonzalez Barahona.
Si pendant la première partie du match les Espagnols ont réussi à prendre l’avantage, l’ancien partenaire de Miguel Lamperti et son partenaire sont parvenus à renverser la vapeur en s’imposant sur un score final de : 2-6 / 7-5 / 6-3

Et pour clôturer cette matinée, Juan Tello et Fede Chingotto sont venus à bout des Lucas (Bergamini et Campagnolo) en deux sets accrochés : 6-4 /7-6

Après une courte pause, les hostilités ont repris dès 15h00 avec comme affiche le combat fratricide entre les Rico.
Dans cette bataille pour une place en 8eme de final, ce sont Jeronimo Gonzalez Luque et Javier Rico qui sont sortis vainqueurs face à Ramiro Moyano et Jose Rico Dasi sur le score de 6-4 / 7-6 (4).

Suite à une blessure, la paire Rafa Mendez et Salvador Oria Ortega a dû déclarer forfait et abandonner tout espoir de qualification pour la suite de cette compétition. Alex Ruiz et Stupa se qualifient sans jouer.

Il ne faisait pas bon être une nouvelle paire aujourd’hui…  En effet, Maxi Sanchez et Lucho Capra se sont faits sortir d’entrée par Sergio Alba Sanchez et Francisco Gil Morales.
Idem pour leurs anciens coéquipiers  Tito Allemandi et Pablo Lijo, pour qui le tournoi s’arrête en 16ème après une défaite contre Gonzalo Rubio et Christian Fuster. Deux gros combats en trois sets , qui auraient sûrement pu tourner d’un côté comme de l’autre mais au final ce sont bien les paires avec plus de vécu qui sont sorties gagnantes !

Nous retrouverons aussi  Miguel Lamperti et Arturo Coello en 8me de finale suite à leur victoire 6/4 / 7-5 face à Ernesto Moreno et Denis Tomas Perino.

Enfin, dernier match de la journée se déroulant sur le cour 2, voyait s’opposait les favoris Augustin Gomez Silingo et Mati Diaz face aux jeunes talents Miguel Yanguas et Ivan Ramirez. Après s’être faits sortir d’entrée à Madrid, les vétérans ont remis les pendules à l’heure avec une victoire 6-1 / 6/4.

 

Les affiches masculines de jeudi  :

  • Ale Galan – Juan Lebron / Javier Martinez Vazquez – Augustin Gutierrez
  • Uri Bottello – Javier Ruiz / Juan Martin Diaz – Coki Nieto
  • Juan Tello – Federico Chingotto / Javi Rico – Jeronimo Gonzalez Luque
  • Juani Mieres – Alvaro Cepero / Paquito Navarro – Martin Di Nenno
  • Pablo Lima – Augustin Tapia / Christian Fuster – Gonzalo Rubio
  • Sergio Alba Sanchez – Francisco Gil Morales / Miguel Lamperti – Arturo Coello
  • Alex Ruiz – Franco Stupaczuk / Mati Diaz – Augustin Gomez Silingo
  • Sanyo Gutierrez – Fernando Belasteguin / Jon Sanz – Aris Patiniotis

Petit tour chez les femmes

Saluons tout d’abord la victoire d’Alix Collombon et de sa partenaire Jessica Castello 7-5 / 6-3 face à Carmen Goenaga et Beatriz Caldera.
La française et son binôme espagnol auront bien droit à leur revanche demain face à Sainz/Gonzalez.

                                                                

Au même moment c’était au tour de Delfi Brea et Tamara Icardo de se qualifier pour les 8eme de finale face aux Lucky Losers Xenia Clasca et Nuria Vivancos en 6- 3 / 6-2

La paire hispano – argentine rencontrera une autre équipe qui est ressortie gagnante de son duel.
En effet il s’agit là de Patty Llaguno et Virginia Riera qui ont fait le travail en s’imposant 6-1 / 6-4 face à Alba Galan et Maria Carmen Villalba .

Autre victoire pour les paires favorites : celle de Victoria Virseda et Lucia Martinez 7-5 / 6-1 face à Nicole Traviesa et Nelido Brito.
Quarts de finalistes à Madrid, Victoria Iglesias et Aranzazu Osoro parviennent aussi à décrocher leur ticket pour les 8eme en battant en 2 set Teresa Navarro et Ana Nogueira 6-4 / 6-3.

La surprise de ces 16eme, c’est l’élimination du binôme AmatriainAuraujo face à Barbara Las Heras et Carla Mesa 3-6 / 4-6. Les joueuses de Jorge De Benito ont réalisé un très gros match pour s’imposer face à la tête de série 7 du tournoi !

On ne s’attendait pas non plus à la défaite, en deux sets qui plus est, de Carolina Navarro et Ceci Reiter face à Esther Carnicero et Raquel Piltcher !

Par ailleurs, toujours au rayon des petites surprises, deux paires de previas ont montré qu’il fallait compter sur elles ! Il s’agit d’Arantxa Soriano/Angela Caro et Sandra Bellver / Claudia Jensen qui ont éliminé, en deux sets s’il vous plaît, deux binômes du tableau principal : Alonso/Dominguez et Blanco/Merino !

Les Ana (Fernandez et Cortiles) se sont qualifiées elles aussi pour la phase suivante avec une victoire probante face à Araceli Martinez et Sandra Hernandez : 6-4 / 6-1 .

Enfin, nous en avons déjà parlé, une seule Française sera présente en huitièmes puisque Léa Godallier et Ari Cañellas n’ont pas réussi à surmonter l’obstacle Talavan/Rufo !

Les affiches de demain sont :

  • Gemma Triay – Alejandra Salazar / Lucia Martinez – Veronica Virseda
  • Barbara Las Heras – Carla Mesa / Sandra Bellver – Claudia Jensen
  • Aranzazu Osoro – Victoria Iglesias / Angela Caro- Arantxa Soriano
  • Marta Ortega  – Marta Marrero / Julieta Bidahorria-Cata Tenorio
  • Alix Collombon – Jessica Castello / Bea Gonzalez – Lucia Sainz
  • Delfi Brea – Tamara Icardo / Patricia Llaguno – Virginia Riera
  • Raquel Piltcher – Esther Carnicero / Marta Talavan – Lorena Rufo
  • Ana Fernandez – Ana Cortiles / Ariana Sanchez – Paula Josemaria

 

Fan de padel et d’origine espagnole, le padel coule dans mes veines. Très heureux de vous faire partager ma passion à travers la référence mondiale de padel : Padel Magazine.