Thomas Leygue est en pleine progression. Après sa première en previas de WPT avec Bastien Blanqué, l’international français démontre son ambition au micro de Padel Magazine.

“Des choses se sont débloquées”

Padel Magazine : Peux-tu revenir sur ton aventure avec Bastien Blanqué ? Vois-tu des choses qui se débloquent, des opportunités ? 

Thomas Leygue : Pour en revenir à mon aventure avec Bastien, en début de saison, on a fait un ou deux bons tournois. Après, on a eu des petits soucis personnels où on jouait moins bien, on se comprenait un peu moins bien sur le terrain et ça se ressentait au niveau des résultats. Mais depuis le tournoi de Canet et le Challenger de Calanda, on sent du mieux, on a su bien jouer et bien s’entendre sur le terrain donc c’est plutôt une bonne nouvelle.

Il faut qu’on continue de travailler ensemble sur l’aspect mental, et tactique qui sont les 2 aspects pouvant nous permettre de devenir une meilleure équipe.

Bien sûr que des choses se sont débloquées, grâce à de meilleurs résultats et des choses qui ont été mises en place, donc c’est que du positif.”

Des résultats satisfaisants

Padel Magazine : A Calanda, c’était une première pour toi sur le World Padel Tour. Penses-tu que ça peut vous aider Bastien et toi, à passer des caps plus facilement ?

Thomas Leygue : ” Le fait que ce soit la première fois que je passe en previas, bon ça reste un challenger, mais on est très content du résultat. On a fait 3 matchs : on en a gagné 2, on a perdu le dernier, mais c’étaient 3 très bons matchs assez positifs. Malgré toutes les douleurs que j’avais tout au long du tournoi, (j’ai dû jouer sous anti-inflammatoires), je suis très satisfait de mon niveau de jeu. Bastien a très bien joué également donc ce n’est que du positif. Je pense que ça va m’aider, parce que j’ai besoin de confiance, j’ai besoin de matchs. Le fait d’enchaîner les matchs m’a aidé à engranger de la confiance, il reste encore pas mal de tournois et j’espère que malgré les blessures, j’aurai l’opportunité de tous les faire.”

Padel Magazine : On t’a vu jouer à Canet-en-Roussillon et le niveau était au rendez-vous. Quel est ton retour sur ce tournoi ?

Thomas Leygue : ” À Canet, les sensations étaient bizarres, je revenais de 2-3 semaines de vacances, je n’avais pas trop touché la raquette. Je m’étais entraîné physiquement, donc je me sentais assez bien, mais j’avais beaucoup de douleurs au niveau des bras et des genoux, donc c’était assez dur de jouer dans ces conditions.

J’ai donc opté pour un jeu plus régulier, plus simple, pour pouvoir amener Bastien dans des bonnes conditions, essayer de ne pas rater pour garder une forme de constance et finalement ça m’a aidé, et ça m’a permis de reprendre confiance en moi.”

Leygue Blanqué victoire canet

“Il reste encore beaucoup de travail”

Padel Magazine : Peut-on dire que tu es plus complet, plus régulier qu’avant ? Que te manque-t-il pour être un meilleur joueur ? Sur quels axes pourrais-tu encore travailler ?

Thomas Leygue : Certes je me trouve plus régulier qu’avant, mais je pense qu’il y a encore beaucoup de travail, beaucoup de matchs, d’entraînements pour être un meilleur joueur. Il me reste beaucoup à apprendre dans la globalité : que ce soit tactiquement, physiquement, mentalement et techniquement.”

Thomas Leygue volée de revers WPT Marbella Master 2021

Padel Magazine : Quels sont tes objectifs, tes ambitions pour le futur ?

Thomas Leygue : Un objectif ? Être sélectionné pour le Qatar. Performer dans les tournois français, être champions de France, ce serait top. Et après, faire des bons résultats sur le circuit espagnol, le World Padel Tour et l’APT.”

Passionné de football, j’ai découvert le padel en 2019. Depuis, c’est l’amour fou avec ce sport au point de délaisser mon sport de prédilection.