Ces derniers jours, se tenait l’APT Sevilla Master 2022, qui a vu la paire Arce – Dal Bianco terminer la compétition en apothéose, décrochant le titre de champion dans la cité andalouse.

Les organisateurs de cet évènement n’ont pas fait les choses à moitié, organisant les rencontres au-dessous de “Las Setas”. Pour ceux qui n’auraient pas eu la chance de visiter la ville, “Las Setas” est une structure en bois mesurant 150 m de long et offrant une hauteur de 28 m (idéale pour les adeptes des lobs très hauts). Cette dernière permet aux locaux comme aux touristes d’admirer la beauté de la capitale andalouse vue d’en haut.

Autant dire un emplacement de rêve pour une compétition comme celle-ci, et comme nous avons pu le voir, le public n’a pas manqué de répondre présent !

A cette occasion, Padel Magazine a eu la chance de s’entretenir avec Thomas Johansson, Directeur Général de l’APT Padel Tour. A notre micro, le Suédois a pu se livrer sur plusieurs thèmes comme le site où se jouait la compétition, le futur calendrier et le niveau chez les dames qui ne fait que progresser.

“Un endroit spectaculaire”

“C’est un des endroits les plus spectaculaires que nous avons eu dans l’APT Padel Tour. Lorsque nous regardions les lieux pour nous établir ici à Séville, celui-ci ressortait dans les premiers. Les joueurs ainsi que le public ont adoré être ici. Le staff ici à Séville a fait un travail fantastique.

Nous recherchons des endroits uniques pour installer nos pistes. Organiser de tels évènements dans des lieux fabuleux reste assez compliqué bien entendu. C’est pour cela que nous devons rester très organisés. Mais nous savons ce que nous avons à faire”.

APT Sevilla MAster 2022 public demi finales

“Nous ne cessons de nous améliorer”

“Je pense que nous ne cessons de nous améliorer chaque année. Les cinq évènements que nous avons déjà réalisés cette année dépassent ce que nous avions fait l’an passé. Nous grandissons et nous allons continuer sur cette voie. Le padel est un sport incroyable, il connecte les gens et c’est pour cela que nous voulons qu’il soit mondial.

L’ex-tennisman est revenu aussi sur la possibilité de créer un calendrier identique chaque année, un peu comme ce que l’on retrouve au tennis.

“Oui nous allons essayer de signer des accords sur le long terme avec les promoteurs car je ne crois pas au système actuel de créer des évènements chaque saison dans des lieux différents. Je pense que comme dans le tennis, il vaut mieux travailler sur le long terme. Cela permettrait de faire grandir tous les évènements présents dans le calendrier.

“Miser sur les jeunes et les femmes”

“Nous tentons de couvrir tous les niveaux de jeu, et pas uniquement le top niveau. Il est important de mettre en lumière les juniors, tout du moins les futurs grands champions en leur consacrant du temps et de l’énergie.

herrada borrero championnes coupe apt sevilla open

“De même je suis très content de constater que de plus en plus de femmes viennent participer à nos évènements, comme tu viens de le dire le niveau augmente incroyablement à chaque compétition et c’est une chose très importante. Il est possible de voir actuellement que dans les clubs de padel, de plus en plus de femmes sont inscrites et dans certains pays nous arrivons même à voir que le pourcentage entre messieurs et dames se rapproche considérablement, arrivant parfois à être identique. J’aimerais tenter d’augmenter aussi le prize-money pour les joueuses mais avant tout cela, nous devons communiquer davantage pour bien insister sur le fait que nous ne sommes pas qu’un circuit destiné aux hommes. Nous continuons à travailler là-dessus et je ferai tout pour être le plus égalitaire possible”.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de cette interview en anglais grâce à la vidéo ci-dessous.

Sébastien Carrasco

Fan de padel et d’origine espagnole, le padel coule dans mes veines. Très heureux de vous faire partager ma passion à travers la référence mondiale de padel : Padel Magazine.