Fiers. Voilà l’état d’esprit de nos capitaines en amont des mondiaux seniors + qui auront lieu en mars 2022 à Las Vegas, et qui nous partagent leur ressenti.

Line Meites : ” Nous ferons le maximum pour avoir la chance d’être aux mondiaux”

” Fière ! Quel chemin parcouru en 6 ans ! Quelles émotions vécues et ressenties grâce à ce merveilleux sport (elles n’ont pas toujours été positives, mais toutes m’ont apporté et appris des choses) ! Aujourd’hui j’ai la chance et l’honneur d’avoir été contactée par la FFT, pour être la 1ère sélectionneur et capitaine de l’équipe femmes senior + !

Fière de porter de nouveau le maillot bleu-blanc-rouge. Fière de pouvoir défendre les couleurs de la France. Fière qu’on me donne l’opportunité de construire et conduire une belle équipe de France, et de nous battre, ensemble, pour aller le plus loin possible. Le chemin s’annonce ardu. La France n’ayant jamais participé à des championnats internationaux, nous allons devoir passer par une phase de qualification.

Nous ferons le maximum pour avoir la chance d’être présents aux championnats du monde, prévus à Las Vegas au printemps 2022. Désormais, il va falloir réfléchir à la sélection… 8 joueuses à présélectionner (la FFT aura le dernier mot concernant la liste proposée) parmi de nombreuses, très nombreuses prétendantes…
Le job commence ! Vamos ” 

JT Peyrou : ” Je risque de prendre les deux remplaçants chez les catégories les plus hautes “

” Mi-septembre j’ai reçu un coup de fil d’Arnaud di Pasquale qui m’a mandaté pour être capitaine de l’EDF seniors + lors des championnats du monde seniors qui devaient initialement avoir lieu en octobre à Las Vegas, et sont finalement décalés en mars. 

Je suis hyper honoré, hyper fier, et j’ai donc accepté cette mission qui est un peu particulière, vu qu’en fait je vais être capitaine-joueur. Je vais, avec la FFT, constituer l’équipe senior + qui se compose chez les hommes de 10 joueurs + 2 remplaçants, que je risque de prendre chez les catégories les plus hautes, pour encore avoir la possibilité de les faire jouer dans les catégories inférieures en cas de blessures.

J’ai été joueur de l’équipe de France senior à Marbella aux championnats d’Europe, j’ai passé 10 jours extraordinaires. Et avoir la chance de pouvoir encore vivre ce genre d’émotions,  forcément, j’ai accepté.

On attend avec impatience la FIP, qui devrait communiquer prochainement les dates des qualifications par lesquelles la France devra passer pour pouvoir participer à ces mondiaux. Mon but, c’est de constituer la meilleure équipe possible. Je vais commencer à appeler les joueurs susceptibles d’intégrer l’équipe , afin de voir leur sentiment et essayer de faire en sorte qu’on tire tous dans le même sens , pour aller chercher quelque-chose à ces championnats du monde, et pourquoi pas une belle médaille. “

Passionné de football, j’ai découvert le padel en 2019. Depuis, c’est l’amour fou avec ce sport au point de délaisser mon sport de prédilection.