Daniel “Sanyo” Gutiérrez est l’une des figures importantes de la sélection argentine. Avec ses compatriotes, el “Mago” compte bien aller chercher le titre mondial dans le plus bel évènement qu’il n’ait jamais vu. Interview exclusive de Padel Magazine.

J’en ai rêvé pour le padel

Lorenzo Lecci López : As-tu déjà vu un évènement de padel comme celui-ci ?

Sanyo Gutiérrez :“Non ! Il y a quelques minutes je regardais les images que prend le drone. On voyait tout le club d’au-dessus. Ça m’a donné la chair de poule ! J’ai rêvé de voir quelque chose comme cela dans le padel. Un endroit comme celui-ci pour jouer avec tous les terrains parfaits, sur lesquels on peut sortir, le règlement parfait.”

“Tout est fait en prenant en compte les moindres détails. Je pense que c’est la porte ouverte à d’autres évènements comme celui-ci, ou alors ce sera très dur de faire mieux.”

sanyo qatar

Lorenzo Lecci López : Sur le plan organisationnel, c’est du jamais vu, mais aussi sur le plan du niveau de jeu des sélections. Quelle évaluation fais-tu de ce niveau ?

Sanyo Gutiérrez :“Je pense que ça va encore bien évoluer dans les prochaines années. C’est pour cela que je dis qu’au niveau organisationnel, à court terme il va être difficile de faire ça, mais sur le niveau de jeu on va progresser chaque année. Toutes les sélections aujourd’hui jouent déjà très bien au padel.”

Ça va dépendre du jour

Lorenzo Lecci López : Beaucoup voient l’Argentine favorite pour remporter ce titre mondial. Vois-tu une supériorité de ta sélection ?

Sanyo Gutiérrez :“L’Espagne a une grande équipe. L’Argentine a une grande équipe. Je pense que ça va vraiment dépendre du jour, de l’état des joueurs, des détails dans les matchs, du climat… Sur un niveau si équilibré, beaucoup de choses affectent le résultat. Je ne mettrais pas de favoris, ça va dépendre du jour. Si ça se trouve on va jouer le samedi et c’est l’Espagne qui gagnera, et si l’on jouait cette même rencontre le lendemain ce serait l’Argentine qui gagnerait.”

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.