Le sélectionneur de l’équipe de France de padel féminine revient sur le tirage au sort à la veille du début de la compétition.

Rappelons que la France, tête de série 4, a hérité du Brésil, de la Suède, du Paraguay et des Émirats Arabes Unis. Un groupe pas facile, avec notamment la nation qui avait terminé aux portes des demi-finales l’an passé :

“C’est un groupe qui n’est pas loin d’être le plus difficile. On affronte le Brésil qui a fini 5ème l’année dernière, et qui avait perdu au match décisif face à l’Italie en quart de finale. On aura affaire à de véritables joueuses de padel, habituées à jouer en extérieur et par de fortes températures”, nous explique Robin.

Derrière la sélection auriverde, l’adversaire le plus coriace devrait être la Suède. En effet, si les Françaises avaient battu les Suédoises à deux reprises au Championnat d’Europe de Marbella, avec notamment des victoires faciles à chaque fois pour les duos Collombon/Soubrie et Godallier/Vo, les cartes pourraient être rebattues cette année. En effet, d’abord Mai Vo ne fait plus partie de l’équipe tricolore, mais surtout une certaine Carolina Navarro Björk, ancienne numéro 1 mondiale, a rejoint les rangs de la sélection suédoise. Si la joueuse de 46 ans n’a évidemment plus le niveau qu’elle a pu avoir par le passé, elle reste 25ème au classement du WPT et compte apporter toute son expérience à la Suède.

L’ex numéro 1 mondiale a rejoint les rangs de la Suède

Le match de demain est donc loin d’être gagné, comme nous l’explique le sélectionneur : “L’équipe est renforcée par Carolina Navarro et compte des joueuses qui jouent très bien. C’est une nation forte du padel mondial, où ce sport connaît un plein boom. Les Suédoises, qui comptent beaucoup d’anciennes tenniswomen, auront un style très agressif. ”

Derrière, cela s’annonce plus facile face au Paraguay et surtout aux Émirats Arabes Unis : “Le Paraguay, qui a fini 10ème l’an passé, est une équipe à notre portée. Et ce sera normalement une rencontre plus symbolique face aux Émirats Arabes Unis, mais nous allons avoir quatre matchs au lieu de trois, il faudra aussi le prendre en considération... L’objectif est bien sûr la première place, mais on est dans un groupe très compliqué !”

Rendez-vous demain à partir de 16h00 en France pour voir la première confrontation des Bleues !

Xan est un fan de padel. Mais aussi de rugby ! Et ses posts sont tout aussi punchy. Entraîneur physique de plusieurs joueurs de padel, il déniche des posts atypiques ou traite de sujets d’actualité. Il vous donne également quelques conseils pour développer votre physique pour le padel. Clairement, il impose son style offensif comme sur le terrain de padel !