Nous lançons une nouvelle chronique :  “Ce que je reproche à mon partenaire au padel“.

Les premiers à lancer cette chronique sont les champions de France de padel en titre, Bastien Blanqué et Johan Bergeron.

Une paire qui malgré certains vents contraire ont su faire face.

MAIS, ce qui nous intéresse ici, c’est d’essayer de mettre de l’huile sur le feu…

Batien ? Que reproches-tu à Jo ?

BB – Hummm, ce que je lui reproche, tellement de chose si vous saviez ! il ne finit pas un point en smash c’est insupportable…  de plus il est très mauvais à FIFA, je m’ennuie terriblement quand je le bas avec Saint-Etienne quand il prends son équipe de coeur, l’Olympique Lyonnais [rire].

Plus sérieusement je n’ai rien à lui reprocher, je lui ai proposé de venir avec moi à Madrid quand j’ai monté le projet avec Babolat, il m’a fait confiance et était ultra motivé.

Nous sommes très soudés que ce soit au padel ou même dans la vie de tous les jours… comme vous avez pu le voir sur les tournois, quand je me blesse en début d’année il a eu un comportement et un niveau de jeu très bon ce qui nous a permis de gagner ce premier tournoi 2017.

les rôles s’inversent en fin d’année quand Jo se blesse sur le dernier entrainement. Nous avons réussi à rester soudé et j’ai essayé de l’aider au mieux que je pouvais avec une victoire à la clé !

Padelistique, c’est un très très bon attaquant, il a des très bonnes volée et un smash incroyable, avoir un joueur à droite qui finit autant de point est une grosse force et en plus il défend bien ! 

Jo ? Que reproches tu à Bast ?

JB –  Ce que je reproche à Bastien… c’est de ne pas savoir sortir.. on pourrait gagner beaucoup plus de points… Non plus sérieusement je n’ai rien à reprocher à Bastien, nous jouons ensemble depuis février 2017, en un an nous avons énormément progressé tous les deux. Notre force c’est d’être vraiment soudés dans les moments plus difficiles.

Comme à Toulouse où j’étais blessé et c’est lui qui a tenu la baraque pour qu’on remporte ce dernier titre de l’année !

Pour moi c’est simple, c’est le meilleur joueur de gauche en France. Il sait défendre presque toutes les balles, être agressif quand il le faut et surtout c’est un des seuls qui est capable de sortir pour gagner le point. C’est une très grande force car les adversaires hésitent à claquer maintenant.

Mission ratée pour nous, puisqu’on n’a pas réussi à leur faire dire du mal de leur partenaire. On essaiera d’être meilleur la prochaine fois.

Franck Binisti découvre le padel au Club des Pyramides en 2009 en région parisienne. Depuis, le padel fait partie de sa vie. Vous le voyez souvent faire le tour de France en allant couvrir les grands événements de padel français.