Padel BusinessACTUALITÉS

Le sport comme pratique de consommation

Nous avons vu que l’émergence d’un nouveau sport peut constituer une nouvelle pratique sociale mais cela passe par un processus périlleux mettant en action différents éléments. Nous allons voir qu’une pratique sociale peut au final être un bon moyen de consommation de la pratique.

Dans cette partie, nous allons utiliser un journal de la culture du consommateur de Shove et Pantzar (2005). Nous allons étudier le fait que les pratiques sont étroitement reliées à la consommation. Pour cela, le phénomène de la « marche nordique », étudié par Shove et Pantzar va nous permettre d’analyser la relation entre les pratiques et les produits et la manière dont ils évoluent. La marche nordique est une marche en plein air réalisée à l’aide de bâtons instaurée dans les années 90. Cette nouvelle pratique a séduit de nombreux pays d’Europe comme par exemple en Finlande ou 20% de la population la pratique. Cette nouvelle pratique est arrivée sur le marché avec l’idée de réapprendre à marcher et marcher pour le plaisir, même si cela est plus difficile à accepter.

Comme énoncé précédemment, pour construire une pratique sociale il faut des compétences, des matériaux et des significations. Le produit indispensable pour participer à cette pratique est le bâton permettant aux marcheurs un travail physique plus saint. Comme le dit Michael (2001) « nous sommes plus intéressés par la relation dynamique entre les bâtons et l’image et les performances des pratiques qu’ils soutiennent. » (P48), ainsi, le bâton caractérise les matériaux faisant la liaison avec les compétences et performances. De plus, Shove et Pantzar (2005) soutiennent l’idée que, « la marche nordique émerge par l’intégration d’une nouvelle compétence, d’une image et d’un équipement » (P45), ainsi le développement de cette nouvelle pratique répond aux divers éléments de la théorie de la construction d’une nouvelle pratique sociale.

Cette innovation est très intéressante et peut être reliée à l’émergence du padel en France grâce à ses similitudes. En effet, la randonnée en bâton est quelque chose qui existe depuis de nombreuses années, la marche nordique a simplement amené une nouvelle façon de marcher avec un objectif pour le corps différent. Nous avons vu précédemment que le padel est un mix de sports de raquette similaire à beaucoup de sports. Seulement, cette nouvelle pratique a amené comme la marche nordique, une nouvelle façon de jouer avec une raquette dans une situation différente.

Ainsi, l’analyse de cette étude de cas est bénéfique à la compréhension qu’une nouvelle pratique sociale est liée à la consommation et comment la marche, une activité que la plupart d’entre nous ont déjà fait pendant des années devient une nouvelle forme de plaisir.

La marche nordique n’est pas réalisable si les randonneurs ne possèdent pas les bâtons adéquates à ce sport. Ainsi, fournisseurs et producteurs travaillent avec les différentes structures afin de permettre l’émergence de cette nouvelle pratique. La marche nordique n’est pas réalisable sans ces bâtons, c’est pourquoi cette nouvelle pratique et tendance pousse à la consommation. Nous retrouvons cela avec le padel où une raquette basique de tennis ne suffit pas pour jouer au padel, celui-ci demande une raquette spéciale exclusivement destinée à ce sport. Ainsi, les produits sont indispensables à l’émergence d’un nouveau marché, c’est pourquoi producteurs et fournisseurs sont des acteurs indispensables à la création d’un nouveau marché mais pas seulement.

En effet, les communautés sont un acteur primordial dans la naissance d’une nouvelle pratique afin de faire vivre celle-ci. D’après, Shove Pantzar (2005), « l’existence d’une petite communauté bien desservie contribue certainement à expliquer comment les constructeurs de systèmes (Hughes, 1983) de la marche nordique ont tant accompli dans un court laps de temps. » (P54). Ainsi nous pouvons remarquer une autre similitude avec l’émergence du padel en France et la construction d’une nouvelle pratique sociale grâce aux communautés. Cette similitude est présente car le padel a pu se développer petit à petit et se donner une certaine popularité en France grâce des petites communautés voulant développer ce sport et le faire connaitre à toute la France.

Ainsi, nous pouvons en déduire qu’une pratique devenant une pratique sociale favorise le développement d’un sport et sa transmission à travers différents milieux, augmentant ainsi sa popularité.

Sur le même sujet:

Tanguy Le Roux

Etudiant en Master 2 entrepreneuriat et innovation à l'IESEG SCHOOL OF MANAGEMENT à Paris et passionné de sport, j'ai décidé de consacrer ma thèse de fin d'étude sur l'émergence du padel en France en tant que pratique sportive et sociale et le développement du marché y étant associé. Ayant vécu 22 ans au Maroc et depuis 5 ans en France, je suis ravi de pouvoir partager mes compétences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
X
X
Lire les articles précédents :
Le sport comme pratique sociale ?

L’émergence de ce nouveau sport fait naître une nouvelle pratique sociale où le sport n’est plus l’élément qui se situe au premier plan mais est accompagné d’une tendance où de...

Les perspectives futures du padel en France

Beaucoup d’hypothèses sont émises quant au développement du padel en France pour ces prochaines années. Il sera important de citer ces hypothèses tout en gardant une certaine distance avec la...

Qu’est-ce que la socialisation ?

La socialisation est un facteur intéressant car elle participe au choix de pratique sportive d'un individu. Les agents socialisateurs occupent un rôle important dans ce choix et c'est ce que...

Fermer