Lorenzo Lecci Lopez, journaliste sportif, joueur de padel et analyste nous donne son avis sur l’évolution du padel et introduit ses 3 solutions pour le développement du padel.

Le padel : Les multiples atouts

Le padel est un sport aux atouts multiples. Plusieurs facteurs rendent le padel très attractif surtout pour la pratique de type loisir du padel.

Concernant les aspects liés directement au jeu, le padel est :

  • techniquement très encourageant (la progression se fait ressentir rapidement);
  • tactiquement très stimulant (avec des échanges très vivants, et les parois vitrées qui multiplient les possibilités tactiques);
  • physiquement moins demandeur que d’autres sports (ainsi la tranche d’âge pour pratiquer le padel est élargie).

Sur le plan purement sportif, le padel a un avantage sur les autres sports de raquette, mais sur le plan extra-sportif, le padel est également très performant.

Économiquement parlant, le padel coute moins cher au joueur (raquette et location de court moins chères), et au club (les courts coutent deux fois moins cher que les courts de tennis).

 FSur le plan logistique, le court de padel n’a besoin que d’un tiers de la superficie d’un court de tennis facilitant donc l’installation des courts de padel sur le territoire. Sur le plan social, le padel est un sport inter-générationnel qui se joue en double.

La FFT : Une bénédiction économique

La reprise du padel par la FFT est une bénédiction économique pour le padel qui manquait cruellement de fonds pour se développer.

Or, ce fait marque également la fin de l’indépendance du padel qui doit désormais évoluer sous la tutelle d’une fédération très puissante.

“Le padel est ainsi exposé aux intérêts de la FFT qui pourraient diverger des intérêts purs du padel qui vise à se développer pleinement” nous explique-t-on alors qu’en même temps la FFT investit paradoxalement dans le padel comme aucune autre fédération de padel.

Les enjeux ne sont pas les mêmes pour les différents acteurs, qui n’ont pas les mêmes ambitions. Tous ne marchent pas dans la même direction, du fait des différents objectifs dans l’utilisation du padel.

Les perspectives de développement ne sont donc pas les mêmes selon les acteurs, car les points de vue sont bien différents. Les amateurs du padel veulent développer pleinement ce sport, tandis que certains estime que la FFT utilise l’émergence de ce sport pour “relancer l’attractivité du tennis, sans toutefois faire prendre au padel une place trop importante“.

Comment trouver une solution pour remplir les objectifs de chacun, sans que certains soient délaissés ?

Quel est l’axe de développement à privilégier pour un développement sain du padel en France ?

Et même est-ce que toutes ces questions ont lieu d’être ?

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.