Beaucoup de joueurs veulent jouer comme le roi Bela. Comme le dit Jorge Nicolini : “Tout le monde veut être Belasteguin en tournoi, mais peu sont au rendez-vous de l’entrainement du lundi”.

Le sélectionneur des jeunes en Argentine parle du facteur mental, de l’anxiété ou encore de la pression dans le padel.

Quel est le rôle d’un bon entraîneur ?

Un joueur de padel est comme une boîte à outils qui possède plusieurs coups à sa disposition. Le rôle de l’entraineur est donc de faire travailler son joueur sur ces différents coups.

Mais, pendant une heure de jeu, en moyenne un joueur ne touche la balle que 6 minutes en cumulé. Que faut-il travailler pendant les 54 autres minutes ?

C’est le travail du mental. Car si le joueur ne sait pas quand il doit utiliser un coup, il aura beau savoir le faire très bien, cela ne lui servira pas à grand chose…

Que cela signifie-t-il ?

Ce n’est pas écrit dans les statistiques comme une faute directe ou un coup gagnant, ce n’est pas palpable. L’impact de l’esprit ne peut être quantifié.

Il est plus simple de travailler sur des points techniques à améliorer, si le joueur est mentalement fort. Par contre, s’il a un physique hors norme mais quand il perd un point il perd tous ses moyens, ou qu’il est incapable de serrer le jeu à 4-4, ou comme on l’entend souvent : “il joue petit bras”, c’est autrement plus dur de faire changer un joueur qui a des lacunes au niveau de la concentration et du mental.

Jorge Nicolini Padel préparation mentale

Comment acquérir cette force mentale ?

Pour acquérir cette force mentale, les joueurs peuvent être suivis par des préparateurs mentaux. Les expériences de la vie quotidienne influent négativement ou positivement sur la vie d’un joueur de padel.

Certains jeunes joueurs qui font le saut dans le monde professionnel peuvent faire ce processus mental seuls, ou pas… Car nous le savons, réaliser un coup à l’entrainement, seul, n’est pas la même chose que de le faire sur la piste central d’un tournoi du WPT.

Donc soit l’environnement du joueur (famille, amis …) est propice à un épanouissement mental, soit il faut être aidé.

Quel joueur rassemble le plus ces qualités mentales ?

Je dirais Fernando Belasteguin. C’est le joueur qui joue le plus avec sa tête. Il n’a pas le bagage technique le plus étoffé du circuit mais il compense par sa vision du jeu et son mental. Il sait jouer les moments clefs d’un match, et serrer le jeu quand il le faut.

Un joueur peut se tendre à la fin d’un set ou du match, et cela se ressent dans son jeu. Mais Bela, qu’on soit à 1-1 ou à 6-5, son jeu sera de la même efficacité.

Il est attentif lors des 60 minutes dont nous parlions plus tôt. Il va communiquer avec son partenaire s’il le voit anxieux. Il va changer de stratégie s’il voit ses adversaires revenir. S’il voit que ses opposants élèvent leur niveau de jeu, il va parler à l’arbitre. Il est attentif à tout !

 

Source : Olé.com

Alexis Dutour est un passionné de padel. Avec sa formation en communication et en marketing, il met ses compétences au service du padel pour nous proposer des articles toujours très intéressants.