InterviewsA la uneACTUALITÉSHead

Johan Bergeron : “Je joue avec Bela et re-signe avec Head : ça commence bien !”

Johan Bergeron signe pour 2 ans  avec Head Padel. Une aventure avec la marque autrichienne qui a débuté il y a déjà plus de 2 ans et qui va donc se poursuivre jusqu’en 2020. Il en profite pour revenir sur son parcours cette année et les ambitions pour l’année prochaine.

2018, une bonne année, mais qui aurait pu être meilleur ?

On a eu une année en dents de scie avec un passage très compliqué lors des grandes vacances.  Mais on a su revenir au bon moment…

Notre objectif en France était clair : C”était le championnat de France de padel 2018. Les P1000, c’était secondaire même si on veut toujours gagner lorsqu’on fait un tournoi.

Personnellement, il y avait donc peut-être un peu de frustration dû à des résultats qui ne convenaient pas  en France comme en Espagne.

En terme de niveau de jeu, je pense qu’on est dans les alentours du top 100. Mais lorsqu’on joue à un niveau supérieur, il nous a manqué quelques détails.

D’ailleurs nous séparer avec Bastien , nous permettra je  l’espère  de passer ce fameux cap qu’on n’a malheureusement pas réussi à passer ensemble.

On a senti que c’était pas évident à un moment sur le terrain ?

On a eu un passage avec beaucoup de frustration. Bastien a eu malheureusement un passage loin d’être évident à une période de l’année. Maintenant, je pense que le gros point positif de l’année en ce qui me concerne, c’est que j’ai toujours cru en moi et c’est peut-être cela qui a permis à l’équipe de revenir aux meilleurs des moments en septembre dernier lors des championnats de France.

Mais en même temps dans une équipe, il y en a toujours un qui doit aider l’autre quand ça va moins bien. Cette année, je me suis toujours bien senti et ai toujours soutenu Bastien.  Mais en fin de l’année dernière,  avec ma blessure au dos,  heureusement que Bastien était là pour me soutenir ! Et c’est ça qui fait notre force sur le terrain : c’est notre solidarité l’un envers l’autre lorsque nous avons des passages en-dedans.

Et comment ça se passe les premiers moment à Barcelone ?

C’est assez énorme : Je viens de faire une semaine avec Pablo Lima et Fernando Belasteguin. Donc autant vous dire que je suis encore sur mon petit nuage…  L’autre chose intéressante et qui est à creuser, c’est que j’ai pu jouer à côté de Marc Quilez, un jeune joueur qui fait partie du top 80 mondial et qui joue à gauche… Maintenant, il a annoncé qu’il allait jouer avec un gaucher. Mais à l’avenir, on ne sait jamais.

On termine par cette belle entente entre Head et toi…

Ils m’ont toujours aidé. Au vu des résultats et de l’entente que j’ai avec eux, on est reparti pour 2 ans. Je suis très fier de faire partie de la team Head. C’est l’une sinon la plus grande marque de padel au monde.

Être la tête d’affiche chez Head, c’est une sacrée chance. J’espère pouvoir l’honorer de la meilleure des manières dès le début  des compétitions en 2019.

Tags

Franck Binisti

Franck Binisti découvre le padel au Club des Pyramides en 2009 en région parisienne. Depuis, le padel fait partie de sa vie. Vous le voyez souvent faire le tour de France en allant couvrir les grands événements de padel français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker
X
X