Alors qu’il ne s’agit que d’une première participation pour la France à un championnat mondial de padel juniors, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle fait sensation sur les terrains de Castellon en Espagne.

Eric Quillet, le coach adjoint des équipes de France de padel nous raconte :

Objectif bien plus que rempli puisque les deux équipes de France accèdent aux quarts.  On ne va pas se le cacher, la suite de l’aventure française pourrait se poursuivre  même si nous ne connaissons pas si bien   les équipes adverses.

Pour les filles, la Suède était souhaitée.  C’était le tirage qu’on espérait. C’est la nation la plus accessible pour la France. Et chez les garçons, on priait pour tomber sur le Portugal, même si c’est une équipe très difficile à jouer.

On est remonté à bloc. ça va être très difficile bien évidemment. Les filles réalisent un parcours parfait et se facilite la tâche. Elle sera dans une position certainement de favorite. Attention à ne pas laisser tomber la garde. Les coachs sont très vigilants et évidemment Patrick Fouquet, le capitaine, fait tout pour mettre les filles dans les meilleures dispositions demain matin (Jeudi 10h) face aux suédoises.

Chez les garçons, il y a à la fois de la joie de ne pas tomber sur l’Espagne ou l’Argentine que l’on préfère affronter le plus tard possible dans la compétition, mais on sait que face au Portugal, ça va être très difficile. La France ne sera pas favorite dans cette opposition. Tout est évidemment possible, et les garçons sont remontés comme jamais car c’est une occasion unique d’espérer atteindre les demies.

Franck Binisti découvre le padel au Club des Pyramides en 2009 en région parisienne. Depuis, le padel fait partie de sa vie. Vous le voyez souvent faire le tour de France en allant couvrir les grands événements de padel français.