Dans une interview réalisée par la Fédération Française de Tennis, Arnaud di Pasquale, le nouveau directeur de la mission padel à la FFT, précise sa stratégie pour le développement du padel en France.

La stratégie

“Je suis convaincu que l’on doit gagner avant tout en notoriété. Lorsque l’on dit padel, il y en a encore qui se posent la question de si c’est sur l’eau avec une rame… Pour gagner en notoriété nous allons travailler sur deux piliers :

  • Un axe de communication fort avec des évènements, des activations.
  • Des tournois internationaux qu’on jalonne sur une année pour qu’il y ait des évènements régulièrement. Que nos meilleures joueuses et joueurs puissent jouer sur le sol français, et aussi faire venir les grands joueurs internationaux. Tout ça va faire venir plus de médias.

C’est à nous de donner cette impulsion. Ça va nous demander un peu de moyens au départ, mais même avec peu de moyens on est capables de faire beaucoup de choses, car on a la chance d’avoir Roland-Garros. Et nous aurons un terrain de padel à Roland-Garros pendant une ou deux semaines en fonction de ce qui est possible.”

De grands tournois à l’international

“Ce qui serait magnifique ce serait d’avoir un grand tournoi de WPT, voire un grand chelem padel. On va travailler avec la FIP pour mettre en place et structurer un calendrier sur l’année.

Tous les ingrédients sont réunis car c’est très spectaculaire.”

Une pratique 50-50

“Il faut féminiser beaucoup la pratique. Je pense que ce sport peut être à 50-50. C’est génial, c’est accessible, c’est ludique, c’est fun. C’est à destination de toutes et tous. La proportion est à 83-17. C’est trop peu, et tout ça fait partie de nos objectifs.”

Retrouver l’interview complète ci-dessous :

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.